Jean-Henri de Bosset

militaire français
Jean-Henri de Bosset
J-h.debosset.jpg
Biographie
Naissance
Décès
(à 50 ans)
Nationalités
Française (depuis )
PrussienneVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Autres informations
Grade militaire
Distinction

Jean-Henri de Bosset, né le à Neuchâtel et mort de maladie le à Smolensk[1], est un militaire neuchâtelois.

BiographieModifier

Né dans une famille originaire de Neuchâtel (son père Jean-Frédéric de Bosset (1729-1812) est membre du Petit Conseil. Sa mère est Judith Girard d'Aubigné (1728-1749)), il se marie en 1794 à Neuchâtel avec Julie-Françoise de Luze (1867-1828), fille de François de Luze et d'Anne-Catherine d'Anthès. Il est contrôleur des forêts de la principauté de Neuchâtel de 1797 à 1799, il forme le Bataillon du Prince de Neuchâtel dit des Canaris en 1807 sur ordre du maréchal Berthier, alors prince de Neuchâtel qui lui obtient la Légion d'honneur.

Commandant de ce régiment de 1809 à 1812 (il est nommé colonel en 1811), il participe à neuf batailles majeures du Premier Empire dont Wagram en 1809, la Bérésina et la Moskowa en 1812. En 1812, il est nommé commandant de la place de Smolensk où il décède deux ans plus tard de maladie en captivité.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier