Ouvrir le menu principal

Jean-Claude Lefebvre (basket-ball)

joueur de basket-ball français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jean-Claude Lefebvre et Lefebvre.

Jean-Claude Lefebvre
Image illustrative de l’article Jean-Claude Lefebvre (basket-ball)
1957
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance
Épiais-lès-Louvres, France
Date de décès (à 62 ans)
Taille 2,18 m (7 2)
Situation en club
Poste Pivot
Carrière universitaire ou amateur
Bulldogs de Gonzaga
Draft de la NBA
Année 1960
Position 64e
Franchise Lakers de Minneapolis
Carrière professionnelle *
SaisonClubMoy. pts
Roanne
Racing CF
Antibes
Charleville
Sélection en équipe nationale **
1957-1963Drapeau : France France (57 sél.)268

* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Jean-Claude Lefebvre, né le 14 juin 1937 à Épiais-lès-Louvres (Val-d'Oise) et décédé le 1er août 1999 était un joueur de basket-ball français.

BiographieModifier

Ayant très tôt un attrait pour les sports, il se dirige vers l'athlétisme devant le peu d'entrain de ses parents devant ses préférences, boxe et cyclisme, malgré l'appui de Francis Pélissier qui lui propose un vélo adapté à sa grande taille et des photos publicitaire pour ses cycles.

Pratiquant le lancer du poids au CA Montreuil puis au Stade français, c'est grâce à une blessure, en jouant avec des copains pendant ses vacances, que le Docteur Andrivet à l'I.N.S.E.P. prévient Robert Busnel de l'existence d'un jeune homme de très grande taille. L'entraîneur de l'équipe de France voit en lui le futur pivot de l'équipe de France. Il lui enseigne le basket-ball : malgré un âge élevé pour débuter dans un tel sport, 18 ans, Lefebvre ne manque pas de volonté et progresse rapidement[1].

En 1957, Busnel qui a laissé son poste d'entraîneur national à André Buffière, parvient à convaincre celui-ci de sélectionner Jean-Claude Lefebvre pour le championnat d'Europe 1957, compétition où la France termine à la huitième place. Busnel a également trouvé un club à son protégé, Roanne où il poursuit son apprentissage sous la férule d'André Vacheresse[1].

Repéré par un Américain, Jim McGregor, lors d'un tournoi aux Pays-Bas, Lefebvre se voit proposer l'opportunité de rejoindre la NCAA. Convaincu par Busnel, il rejoint les Gonzaga Bulldogs de l'université de Gonzaga. Bien que ne parlant pas anglais à son arrivée, le Français reprend ses études. Sa taille est non seulement un élément sur lequel son université communique pour favoriser les recettes. Sur le plan sportif, il réalise la deuxième meilleure performance individuelle de l'université en février 1958 avec 50 points - 20 paniers et 10 lancer francs[1].

Il ne termine pas son cursus dans l'université américaine, victime d'une maladie qui le tient alité pendant trois mois et loin des terrains pendant un an.

Cela ne l'empêche pas de devenir le premier Français à être sélectionné par une équipe de la NBA : 64e choix en 1960 par les Minneapolis Lakers, séduit par sa grande taille, 2,18 m. Cependant, il ne jouera jamais pour la franchise du Minnesota. Il a 57 sélections en équipe de France. Ses deux dernières compétitions sous le maillot bleu sont le championnat du monde, terminé à la cinquième place, puis le championnat d'Europe disputé la même année en Pologne, et où la France termine treizième. Durant le mondial de 1963 disputé au Brésil, Lefebvre marque 21 puis 22 points lors des deux rencontres opposant les Français aux Soviétiques[2]. Les années précédentes, il avait remporté une médaille de bronze lors du championnat d'Europe 1959.

Notes et référencesModifier

  1. a b et c « Rétro: Jan-Claude Lefebvre, 64e choix des Lakers en 1960 », Maxi BasketNews no 14 de novembre 2009
  2. Piere-Yves Descamps et Étienne Labrunie, La grande histoire du BASKET FRANÇAIS, l'Équipe, , 224 p., relié (ISBN 9782915535563), p. 85

SourcesModifier

Articles connexesModifier