Ouvrir le menu principal
Jean-Baptiste Komarzewski
Jan Komarzewski.PNG
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Activité
Autres informations
Domaine
Membre de
Grade militaire
Distinction
Père-Lachaise - Division 25 - Komarzewski 01.jpg
Vue de la sépulture.

Jean-Baptiste Komarzewski, né en 1744 à Varsovie et mort le à Paris, est un lieutenant-général et minéralogiste polonais.

BiographieModifier

Issu d'une famille noble, il naît à Varsovie en 1744.

lieutenant des armées du roi, il est membre des sociétés royale de Londres et littéraire de Varsovie.

Protégé par un des ministres, le roi Stanislas Auguste lui confie plusieurs missions importantes auprès des cours de Russie, d'Allemagne, et de Constantinople. Le roi le décore de l'Aigle Blanc.

Dès lors nommé Lieutenant général des armées, il devient chef des bureaux de la guerre.

Après le partage de la Pologne et sur les conseils du roi, Komarzewski part en Russie. Il côtoie la princesse Catherine II et sera honoré dans l'Ordre de Saint-Alexandre Nevski.

Libéré de ses fonctions politiques et militaires, il reprend ses anciens travaux dans le domaine des sciences et part pour Paris.

Avec l'aide de Karol de Perthées, colonel-géographe, il dresse une carte de la Pologne inédite[1] qui parait à Paris en 1809.

Il est aussi à l'origine du graphomètre souterrain[2], instrument qui doit remplacer la boussole dans les mines et qui mesure invariablement direction, inclinaison et distance[3]. L'instrument est adopté en 1803.

D'une notoriété relative, Komarzewski publie en français coup d’œil rapide sur les causes réelles de la décadence de la Pologne (Paris 1806)[4].

Il est enterré au cimetière du Père-Lachaise (25e division).

DistinctionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. Carte hydrographique de Pologne
  2. Mémoire sur un graphomètre Souterrain, sur books.google.fr
  3. Biographie universelle, ancienne et moderne., Paris, L.-G. Michaud, (lire en ligne), p.66
  4. [https://books.google.fr/books?id=IFoPAAAAQAAJ coup d'oeil rapide sur les causes réelles de la décadence de la pologne, sur books.google.fr