Ouvrir le menu principal

Jaroslava Vondráčková

Jaroslava Vondráčková
Vondrackova J 1915.jpg
Jaroslava Vondráčková lisant La Dépêche tunisienne en 1915.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 92 ans)
PragueVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Activités

Jaroslava Vondráčková (née le à Prague, Autriche-Hongrie ; morte le (à 92 ans) à Prague, Tchécoslovaquie) était une styliste[1], écrivain et journaliste tchèque.

BiographieModifier

Les mémoires de Jaroslava Vondráčková ont permis de contribuer à la biographie de Milena Jesenská[2], avec qui elle était amie[3] et avec qui elle travaillait à la rédaction de la page féminine de Národní listy (en)[4], qui était un quotidien tchèque important. Bien plus, Milena écrivit une lettre d'amour à Jaroslava Vondráčková, qu'elle surnommait Slávska[5].

Ayant été étudiante à Paris et à Berlin, Jaroslava Vondráčková « participa à différentes expositions d'architecture d'intérieur et écrivit sur les arts appliqués »[6]

Jaroslava Vondráčková était sur la liste des écrivains interdits en Tchécoslovaquie[7].

ŒuvresModifier

Notes et référencesModifier

  1. Mel Byars, The Design Encyclopedia, L. King Pub., 1er janvier 2004, page 784
  2. Jana Černá, Milena Jesenská, Kafka's Milena, Northwestern University Press, 1993, pages 2 et 21
  3. Derek Sayer, Prague, Capital of the Twentieth Century: A Surrealist History, Princeton University Press, 7 avril 2013, page 299
  4. Textes et prétextes, 4 juin 2011 : http://textespretextes.blogs.lalibre.be/tag/journaliste
  5. Wilma Iggers, Women of Prague: Ethnic Diversity and Social Change from the Eighteenth Century to the Present, Berghahn Books, 1er janvier 1995, page 248
  6. Patrizia Runfola, Prague au temps de Kafka, H. Veyrier, 1990, page 194
  7. Marketa Goetz-Stankiewicz, Good-bye, Samizdat: Twenty Years of Czechoslovak Underground Writing, Northwestern University Press, 1992