James Stewart Jr (pilote)

coureur de Motocross, né en 1985
James Stewart Jr.
Description de cette image, également commentée ci-après
James Stewart en 2004
Biographie
Surnom Bubba
Date de naissance (34 ans)
Lieu de naissance Bartow, Floride
Drapeau des États-Unis États-Unis
Nationalité Américaine
Site web js7.com
Carrière
Années d'activité Depuis 2002
Qualité pilote de Supercross, moto-cross


James Stewart Jr (alias James « Bubba » Stewart), né le à Bartow, Floride, est un pilote de moto-cross et de Supercross américain. Parfois mentionné comme le « Tiger Woods du supercross », il est connu comme étant le premier Afro-américain à avoir eu du succès en moto-cross comme en Supercross. Considéré comme le plus grand technicien de tous les temps, il révolutionne le pilotage tout terrain moderne en initiant notamment le Scrub (technique d'amorti consistant à coucher la moto sur la crête d'un appel de saut permettant de limiter le temps en l'air). Il annonce officiellement sa retraite sportive en 2019

BiographieModifier

Deux jours après sa naissance, survenue à Bartow en Floride, son père lui achète un terrain en Californie. À l'âge de trois ans, il pilote sa première moto, puis, l'année suivante, il fait ses premières courses[1]. Son frère, Malcolm Stewart, est également pilote de moto-cross.

Il n'a pas encore six ans lorsqu'il remporte le premier de ses 11 titres AMA National Amateur. Son père s'occupe de l'entraînement de James Stewart Jr. Il fait connaissance avec un pilote de moto-cross plein d'avenir, Tony Haynes. Lorsque celui-ci est victime d'un accident en 1993 qui le rend paralysé du bas du corps, James Stewart Jr lui demande l'autorisation de porter son numéro de plaque.

En 1997, son père franchit un nouveau pas en achetant un terrain de quarante acres à Haines City, en Floride pour y construire une piste d'entraînement à l'arrière de la maison familiale[1].

Il continue d'accumuler les victoires lors des courses amateurs, dont onze titres nationaux, ce qui fait de lui l'un des plus grands espoirs du sport.

En 2002, il commence sa carrière professionnelle avec Kawasaki. Il fait ses premiers pas en championnat AMA, dans le championnat 125 de la côte-ouest, où seules des chutes et erreurs de débutant l'empêchent de remporter le titre. Il obtient toutefois un titre durant cette saison 2002 en remportant le Championnat AMA de motocross 125 cm3. Il est également nommé meilleur rookie AMA de l'année 2002.

La saison suivante, il remporte aisément le championnat Supercross 125 cm3 de la Côte-Ouest. Cependant, une blessure, clavicule cassée, due à une chute sévère à Las Vegas à la fin de cette saison de Supercross, l'oblige à déclarer forfait pour les premières épreuves du championnat de moto-cross. Lorsqu'il fait son retour, il remporte toutes les courses auxquelles il participe.

Sa saison 2004 est couronnée de deux titres, le premier en Supercross lors du championnat 125 cm3 de la côte-est, puis le second en moto-cross. Dans cette dernière discipline, il ne connaît qu'un seul échec, laissant seulement une manche à Mike Brown en raison d'une casse mécanique.

À l'issue de cette saison, il passe à la catégorie supérieure, en 450 cm3. Il montre tout de suite qu'il a le niveau pour rivaliser avec les ténors de la catégorie reine. Toutefois, une chute lors de la deuxième étape du championnat à Phoenix, qui le laisse avec un poignet cassé, le prive de sa première victoire en Supercross 450 cm3. Celle-ci arrive le , lors de l'épreuve de Dallas, dans ce qui est seulement sa troisième course dans la catégorie.

Durant les deux années 2005 et 2006, il remporte de nombreuses victoires. En 2006, il remporte pour la première fois le motocross des nations avec l'équipe américaine. Il remporte également le championnat du monde (FIM) de supercross.

En 2007, il remporte son premier titre de champion AMA de supercross[2] avec un bilan de 13 victoires en 16 courses, enchaînant même sept victoires lors des sept dernières courses. Il devance au classement final Chad Reed de 51 points et Timmy Ferry de 109 points[3]. Une blessure au genou l'empêche de postuler au titre en moto-cross en le privant de nombreuses courses. Cette blessure le prive également de la saison de supercross 2008, période qu'il utilise pour se remettre parfaitement après l'opération au genou qu'il a décidé de subir pour parfaitement assurer la remise en état. Il revient à la compétition pour le championnat de moto-cross où il remporte les 24 manches de la saison pour empocher un nouveau titre.

Pour la saison 2009, Stewart change d'équipe : après ses premières années avec Kawasaki, il signe avec Yamaha Red Bull en remplacement de Chad Reed.

 
Stewart en 2008 sur sa Kawasaki 450 kxf

Il remportera néanmoins un titre en 2009, en Supercross. Après 4 ans avec Yamaha, il signe chez Yoshimura Suzuki[4]. Dès son arrivée en , il remporte les 4 premières manches du championnat Outdoor avant de se blesser lors de la 3e épreuve à Thunder Valley (Colorado). Il reviendra plus tard dans la saison sans connaître de succès. Il se consacrera ensuite à la préparation du championnat de supercross 2013.

Début 2013, James décide de lancer sa propre marque d'équipements de motocross, Seven MX[5],[6]. Il a créé cette marque en collaboration avec Troy Lee Designs. Il termine à la 10e place du championnat de Supercross, remportant l'épreuve d'Arlington et terminant 3 fois sur le podium. En Motocross, il se classe à la 5e place du championnat, gagnant l'épreuve de Spring Creek [7]. Le , James Stewart remporte la 3e édition de la Monster Energy Cup en se classant 1er de 2 des 3 manches[8].

En 2014, James entame la saison de Supercross par une chute lors d'Anaheim I, alors qu'il luttait pour la première place avec le rookie Ken Roczen. Il gagne sa première course de l'année lors de la 6e épreuve, à San Diego[9], et enchaînera avec une seconde victoire consécutive lors de l'épreuve d'Arlington[10]. Le , Yoshimura Suzuki Factory Racing annonce la prolongation du contrat de James Stewart chez Suzuki pour la saison 2015[11]. Après 3 courses aux résultats décevants, James renoue la victoire lors du Supercross de Detroit[12]. À l'occasion de sa 4e victoire de l'année, à Toronto, Stewart devient second de la "All-time wins list"[13], avec 49 victoires derrière Jeremy McGrath (72 victoires).

Avec une 3e victoire consécutive à Saint Louis[14], James revient à 1 point de Ryan Dungey, second du classement général[15]. Après 2 dernières places lors des 2 dernières finales du championnat, James termine à la 4eplace du championnat remporté par Ryan Villopoto[16], soit son meilleur résultat depuis 2011.

Le , la Fédération Internationale de Motocyclisme (FIM) communique sa décision de suspendre provisoirement James Stewart de toutes compétitions de moto à la suite d'un contrôle antidopage positif aux amphétamines[17]. Le contrôle a été effectué lors du SX de Seattle, disputé le . Deux autres pilotes ont été contrôlés le même jour, Ryan Villopoto et Ryan Dungey, et Stewart sera le seul déclaré positif. Il s'agit du premier cas de dopage avéré dans le milieu du motocross moderne[18].

Malgré cette décision, James peut continuer à participer au championnat AMA Motocross 450 cm3 2014, le championnat ne relevant pas de l’autorité de la FIM[19]. La suite du championnat est faite de résultats peu encourageants pour James qui renonce à participer aux 4 dernières épreuves. Début octobre, James remporte la 1re édition du Red Bull Straight Rhythm, épreuve consistant en un-contre-un sur une ligne droite de 800 mètres[20],[21].

2015 : une saison blancheModifier

Cette suspension de la part de la FIM oblige James à déclarer forfait pour les championnats américains 2015 de supercross et de motocross. Toutefois, James Stewart a pu faire appel de la décision afin de réduire la durée de la suspension. Cette séance d'appel s'est tenue le au siège du Tribunal arbitral du sport, à Lausanne.

Le , le Tribunal arbitral du sport indique que le jury confirme sa sanction de 16 mois de suspension à l'encontre du pilote Suzuki ainsi que sa disqualification des épreuves disputées pendant la période de suspension débutée le [22].

Dans un communiqué de presse publié par l'équipe Yoshimura Suzuki, James déclare: « C'est extrêmement décevant que mon appel ait été rejeté. Mais je suis heureux que cela soit terminé et maintenant je peux concentrer toute mon attention à la préparation des quelques événements auxquels je vais participer cette année et revenir plus fort en 2016 »[23].

En juin, il signe une prolongation de contrat avec Suzuki le liant à l'équipe jusqu'à la fin de sa carrière[24],[25].

Le Red Bull Straight Rhythm, en octobre, signe son retour à la compétition. Tenant du titre, il remporte à nouveau l'épreuve, battant tour à tour Nick Schmidt, Josh Hansen, Ryan Dungey et enfin Ken Roczen en finale[26].

Résultats détaillés en carrièreModifier

Résultats en AMA SupercrossModifier

Année Équipe Moto 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 Classement Points
2002[27] Team Chevy Trucks
Kawasaki
Kawasaki KX 125 ANA
 
SDI
 
ANA
 
PHO
 
ANA
 
HOU
 
DAL
 
SLC
 
2e 145
2 1 2 1 11 10 16 1
2003[27] ANA
 
PHO
 
ANA
 
SFA
 
ANA
 
SDI
 
DAL
 
SLC
 
1er 197
2 1 1 1 1 1 1 1
2004[28] HOU
 
MIN
 
ATL
 
DAY
 
LOU
 
IND
 
PON
 
1er 150
1 1 1 1 1 - 1
2005 Team Kawasaki
Motocross Racing
Kawasaki KX 250 ANA
 
PHO
 
ANA
 
SFA
 
ANA
 
IND
 
SDI
 
ATL
 
LOU
 
DAY
 
ORL
 
DAL
 
PON
 
SEA
 
HOU
 
LAS
 
10e 129
5 - - - - - - - - - 3 1 4 1 1 -
2006 Kawasaki KX 450F ANA
 
PHO
 
ANA
 
SFA
 
ANA
 
SDI
 
LOU
 
ATL
 
IND
 
DAY
 
ORL
 
DET
 
HOU
 
DAL
 
SEA
 
LAS
 
2e 336
1 3 3 1 8 1 17 3 2 6 1 1 1 2 1 1
2007 Team Monster Energy Kawasaki ANA
 
PHO
 
ANA
 
SFA
 
ANA
 
HOU
 
SDI
 
ATL
 
LOU
 
DAY
 
ORL
 
IND
 
DAL
 
DET
 
SEA
 
LAS
 
1er 385
1 1 1 2 1 1 5 1 2 1 1 1 1 1 1 1
2008 ANA
 
PHO
 
ANA
 
SFA
 
ANA
 
SDI
 
HOU
 
ATL
 
IND
 
DAY
 
MIN
 
TOR
 
DAL
 
DET
 
LOU
 
SEA
 
LAS
 
23e 47
2 1 - - - - - - - - - - - - - - -
2009 Team San Manuel/ L&M Racing Yamaha YZ 450F ANA
 
PHO
 
ANA
 
HOU
 
SFA
 
ANA
 
SDI
 
ATL
 
IND
 
DAY
 
NOR
 
LOU
 
TOR
 
JAK
 
SEA
 
SLC
 
LAS
 
1er 377
19 1 1 1 1 1 1 1 2 7 1 2 1 1 2 1 3
2010 ANA
 
PHO
 
ANA
 
SFA
 
SDI
 
ANA
 
IND
 
ATL
 
DAY
 
TOR
 
DAL
 
JAK
 
HOU
 
LOU
 
SEA
 
SLC
 
LAS
 
20e 51
1 15 3 - - - - - - - - - - - - - -
2011 ANA
 
PHO
 
LA
 
OAK
 
ANA
 
HOU
 
SDI
 
ATL
 
DAY
 
IND
 
JAK
 
TOR
 
ARL
 
LOU
 
SEA
 
SLC
 
LAS
 
4e 301
3 1 2 1 1 15 3 4 9 2 18 4 4 1 1 10 15
2012 Joe Gibbs Racing MX Team ANA
 
PHO
 
LA
 
OAK
 
ANA
 
SDI
 
ARL
 
ATL
 
LOU
 
DAY
 
IND
 
TOR
 
HOU
 
NOR
 
SEA
 
SLC
 
LAS
 
7e 178
7 8 3 1 2 15 6 3 5 1 Ab - 20 - - - -
2013 Yoshimura Racing Team Suzuki RM-Z450 ANA
 
PHO
 
ANA
 
OAK
 
ANA
 
SDI
 
ARL
 
ATL
 
LOU
 
DAY
 
IND
 
TOR
 
HOU
 
MIN
 
SEA
 
SLC
 
LAS
 
10e 174
8 7 12 19 4 4 20 1 2 8 3 7 19 18 - - -
2014 ANA
 
PHO
 
ANA
 
OAK
 
ANA
 
SDI
 
ARL
 
ATL
 
IND
 
DAY
 
DET
 
TOR
 
LOU
 
HOU
 
SEA
 
RUT
 
LAS
 
4e 272
17 4 2 2 7 1 1 11 7 18 1 1 1 5 2 22 22
2016 ANA
 
SDI
 
ANA
 
OAK
 
GLE
 
SDI
 
ARL
 
ATL
 
DAY
 
TOR
 
DET
 
STC
 
IND
 
LOU
 
FOX
 
RUT
 
LAS
 
22 Np - 22 - - - 14 Np - - 22 Np

Résultats en AMA MotocrossModifier

Année Équipe Moto 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 Classement Points
2002 Team Chevy Trucks
Kawasaki
Kawasaki KX 125 Glen Helen
 
Hangtown
 
High Point
 
Moto-X 338
 
Budds Creek
 
Red Bud
 
Kenworthys
 
Unadilla
 
Washougal
 
Spring Creek
 
Broome-Tioga
 
Steel City
 
1er 529
1 2 1 1 4 37 30 1 1 1 2 1 1 1 1 1 3 1 2 1 1 1 1 1
2003 Glen Helen
 
Hangtown
 
High Point
 
Moto-X 338
 
Budds Creek
 
Red Bud
 
Unadilla
 
Washougal
 
Spring Creek
 
Broome-Tioga
 
Steel City
 
3e 350
- - - - 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1
2004 Hangtown
 
High Point
 
Moto-X 338
 
Budds Creek
 
Red Bud
 
Unadilla
 
Kenworthys
 
Washougal
 
Spring Creek
 
Broome-Tioga
 
Steel City
 
Glen Helen
 
1er 575
1 1 1 1 1 1 1 1 1 33 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1
2005 Team Kawasaki
Motocross Racing
Kawasaki KX 250 Hangtown
 
High Point
 
Moto-X 338
 
Budds Creek
 
Red Bud
 
Unadilla
 
Thunder Valley
 
Washougal
 
Spring Creek
 
Broome-Tioga
 
Steel City
 
Glen Helen
 
10e 163
6 30 2 2 34 38 2 3 2 3 29 40 - - - 3 37 - -
2006 Kawasaki KX450F Hangtown
 
High Point
 
Moto-X 338
 
Budds Creek
 
Red Bud
 
Unadilla
 
Thunder Valley
 
Washougal
 
Spring Creek
 
Broome-Tioga
 
Steel City
 
Glen Helen
 
4e 381
1 2 32 40 1 11 - 2 2 40 40 2 5 2 1 2 11 2 2 2 2 1 1
2007 Team Monster Energy Kawasaki Hangtown
 
High Point
 
Moto-X 338
 
Budds Creek
 
Red Bud
 
Unadilla
 
Thunder Valley
 
Washougal
 
Spring Creek
 
Steel City
 
Freestone
 
Glen Helen
 
7e 290
1 4 2 2 2 2 1 2 1 2 - 4 2 1 35 - - - -
2008 Glen Helen
 
Hangtown
 
Freestone
 
High Point
 
Thunder Valley
 
Red Bud
 
Budds Creek
 
Unadilla
 
Washougal
 
Spring Creek
 
Moto-X 338
 
Steel City
 
1er 600
1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1
2010 Team San Manuel/ L&M Racing Yamaha YZ450F Hangtown
 
Freestone
 
High Point
 
Budds Creek
 
Thunder Valley
 
Red Bud
 
Spring Creek
 
Washougal
 
Unadilla
 
Moto-X 338
 
Steel City
 
Pala
 
35e 20
- - - - - - - - 3 35 - - -
2012 Yoshimura Racing Team Suzuki RMZ 450 Hangtown
 
Freestone
 
Thunder Valley
 
High Point
 
Budds Creek
 
Red Bud
 
Spring Creek
 
Washougal
 
Moto-X 338
 
Unadilla
 
Steel City
 
Lake Elsinore
 
11e 163
1 1 1 1 38 Np 5 Np - 6 3 - - - 9 35 - -
2013 Hangtown
 
Thunder Valley
 
Tennessee
 
High Point
 
Budds Creek
 
Moto-X 338
 
Red Bud
 
Washougal
 
Spring Creek
 
Unadilla
 
Utah
 
Lake Elsinore
 
5e 289
3 3 15 3 4 6 16 36 11 13 34 4 2 2 3 3 1 3 3 38 36 Np -
2014 Glen Helen
 
Hangtown
 
Thunder Valley
 
High Point
 
Tennessee
 
Red Bud
 
Budds Creek
 
Spring Creek
 
Washougal
 
Unadilla
 
Indiana
 
Utah
 
9e 226
6 6 5 3 1 3 1 1 5 11 39 12 5 31 7 40 - - - -

PalmarèsModifier

Motocross - Amateur

11 championnats nationaux Loretta Lynn[29]

1993: 51 cm3 7-8 Stock
1995: 65 cm3 Stock 7-9
1996: 65 cm3 Stock 10-11
1997: 85 cm3 Stock 7-11
1998: 85 cm3 Mod 9-13
1999: 85 cm3 Stock 12-13
1999: 85 cm3 Mod 9-13
2000: 85 cm3 Mod 14-15
2000: Supermini 12-15
2001: 125 Mod 12-15
2001: 125 A

Motocross - Professionnel

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) Biographie - Site officiel de James Stewart
  2. SX US: Stewart, champion ! sur motoverte.com
  3. Classement final saison Supercross 2007 sur archives.amasupercross.com
  4. James Stewart signe chez Suzuki sur premiermotocross.com, mis en ligne le 7 mai 2012
  5. (en) JAMES STEWART LAUNCHES OWN BRAND OF GEAR "SEVEN" sur freeridermx.com, mis en ligne le 4 janvier 2013
  6. (en) Site officiel "Seven MX"
  7. (en)James Stewart Captures First Victory of 2013 at Spring Creek sur promotocross.com
  8. Monster Cup : Stewart roi de Vegas ! sur espritmx.com, mis en ligne le 20 octobre 2013
  9. Bubba is back ! sur motoverte.com
  10. Stewart récidive... sur motoverte.com
  11. (en)STEWART RE-SIGNS FOR YOSHIMURA SUZUKI sur suzuki-racing.com, mis en ligne le 13 février 2014
  12. SUPERCROSS US : James Stewart remporte son 48e succès à Détroit sur mx2k.com, mis en ligne le 16 mars 2014
  13. SX US TORONTO : James Stewart sur une autre planète sur mx2k, mis en ligne le 23 mars 2014
  14. Et de cinquante pour James Stewart ! sur mx2k.com, mis en ligne le 30 mars 2014
  15. Classement général 2014 après 13 épreuves sur archives.amasupercross.com
  16. Classement final AMA Supercross 2014 sur archives.amasupercross.com
  17. Stewart suspendu... sur motoverte.com, mis en ligne le 20 juin 2014
  18. Dopage : James Stewart suspendu jusqu'à nouvel ordre ! sur moto.caradisiac.com, mis en ligne le 21 juin 2014
  19. Stewart peut rouler samedi sur motoverte.com, mis en ligne le 25 juin 2014
  20. Red Bull Straight Rhythm 2014 sur redbull.com
  21. Red Bull Straight Rhythm : Marvin Musquin et James Stewart vainqueurs sur meltyxtrem.fr, mis en ligne le 8 octobre 2014
  22. LE TAS CONFIRME LA SANCTION DE JAMES STEWART sur fim-live.com
  23. (en)FIM APPEAL DENIED FOR YOSHIMURA SUZUKI’S JAMES STEWART sur yoshimura-racing.com, mis en ligne le 29 avril 2015
  24. (en)JAMES STEWART RE-SIGNS WITH YOSHIMURA SUZUKI FACTORY RACING sur yoshimura-racing.com, mis en ligne le 18 juin 2015
  25. Stewart prolonge avec Suzuki sur motoverte.com, mis en ligne le 18 juin 2015
  26. Straight Rhythm 2015: les frères Stewart sacrés sur redbull.com, mis en ligne le 11 octobre 2015
  27. a et b Championnat AMA Supercross Côte Ouest
  28. Championnat AMA Supercross Côte Est
  29. (en)« Loretta Lynn's Hall of Fame: Part 1 »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) sur vurbmoto.com

Liens externesModifier