James Ingram

auteur-compositeur-interprète et producteur américain

James Ingram est un chanteur, compositeur et producteur de musique américain, né le [1] à Akron (Ohio) et mort le à Los Angeles (Californie)[2].

James Ingram
Image dans Infobox.
James Ingram en 1998.
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nom de naissance
James Edward IngramVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
East Community Learning Center (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Instrument
Label
Genres artistiques
Site web
Distinction

Il collabore avec de nombreux artistes au fil de sa carrière dont Quincy Jones, Patti Austin, Michael Jackson, Ray Charles, Michael McDonald, Clive Griffin, Natalie Cole ou encore Kenny Rogers.

BiographieModifier

Après avoir appris en autodidacte le piano, la guitare, la basse, la batterie et le synthétiseur, James Ingram commence sa carrière musicale en tant que membre du groupe Revelation Funk[3].

En 1981, il participe à l'album du groupe Zingara, produit et arrangé par Lamont Dozier[4]. La même année, il interprète Just Once et One Hundred Ways et The Dude pour l'album The Dude de Quincy Jones[5]. Son duo avec Patti Austin, Baby, Come to Me, lui permet également de décrocher la première place du Billboard Hot 100[6].

James Ingram écrit le titre P. Y. T. (Pretty Young Thing), avec Quincy Jones à la composition et à la production, pour l'album Thriller (1982) de Michael Jackson.

En 1983, il écrit avec Michael McDonald et Rod Temperton Ya Mo Be There. Ce titre, produit par Quincy Jones, devient un duo avec Michael McDonald.

En 1985, il participe à We Are the World avec le supergroupe USA for Africa. Deux ans plus tard, il remporte un Grammy Award pour son interprétation de Somewhere Out There (extraite du film Fievel et le Nouveau Monde) en duo avec Linda Ronstadt.

En 1987, il interprète Better Way sur la bande originale du film Le Flic de Beverly Hills 2.

Le , James Ingram meurt des suites d’une tumeur au cerveau à l’âge de 66 ans[7].

DiscographieModifier

Albums studioModifier

CompilationsModifier

  • 1991 : Greatest Hits: The Power of Great Music
  • 1999 : Forever More (Love Songs, Hits & Duets)

Notes et référencesModifier

  1. « James Ingram », sur IMDb (consulté le )
  2. (en) « R&B Legend James Ingram Dead at 66 from Brain Cancer », sur tmz.com (consulté le )
  3. « James Ingram, légende du R&B, est mort à l'âge de 66 ans d'un cancer du cerveau », sur msn.com (consulté le )
  4. « Zingara – Zingara (1981, Vinyl) », sur Discogs.com (consulté le )
  5. « Quincy Jones – The Dude (1981, Vinyl) », sur Discogs.com (consulté le )
  6. Voir l’article en anglais de Wikipédia : Baby, Come to Me (Patti Austin and James Ingram song) (en).
  7. « Mort de James Ingram, l’une des figures du R’n’B des années 1980 », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :