Ouvrir le menu principal

Jaishul al-Qiba al-Jihadi al-Siri al-Alami

L'organisation Jaishul al-Qiba al-Jihadi al-Siri al-Alami (« Armée secrète du Djihâd international ») était un mouvement islamiste pakistanais fondé par un allié d'Al-Qaïda, Nek Mohammad[1], après sa retraite d'Afghanistan[2]. Elle se consacrait à l'entraînement et à l'endoctrinement de la nouvelle génération de djihadistes arrivés au Pakistan après le début de l'offensive américaine[2],[1].

Sa structure fut détruite lors d'une première série d'opérations militaires de l'armée pakistanaise à la mi-2003 dans le Waziristan du Sud[2]. Nek Mohammed parvint à reconstituer une force pendant l'hiver (jusqu'à 40 véhicules plus ou moins blindés), mais il fut tué par une seconde attaque pakistanaise durant l'été 2004[1]. L'organisation, déjà durement affaiblie par les combats de 2003 ne se releva pas. Cependant, malgré sa destruction, elle a eu le temps de former de nombreux cadres pour le mouvement djihâdiste dans les zones frontalières de l'Afghanistan et du Pakistan[2].

Notes et référencesModifier