Ouvrir le menu principal
Jacques Taminiaux
Jacques Taminiaux.JPG
Jacques Taminiaux en 2013.
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 90 ans)
Arc-AinièresVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
École/tradition
Principaux intérêts
Distinction

Jacques Taminiaux est un philosophe belge né à Seneffe le et mort le à Arc-Ainières [réf. nécessaire].

Sommaire

BiographieModifier

Docteur en droit de l'UCL, Jacques Taminiaux est également docteur et maître-agrégé en philosophie de cette même université. Il a enseigné à l'Institut supérieur de philosophie de l'UCL. Il fut notamment professeur au Boston College. Ses centres d'intérêt sont la philosophie de l'art, la phénoménologie et la philosophie politique.

Il a reçu le prix Francqui en 1977 pour son travail scientifique.

PublicationsModifier

Publications en françaisModifier

  • La Nostalgie de la Grèce à l’aube de l’idéalisme allemand. Kant et les Grecs dans l’itinéraire de Schiller, de Hölderlin et de Hegel, La Haye, Martinus Nijhoff, 1967.
  • Le regard et l'excédent, La Haye, Martinus Nijhoff, "Phaenomenologica", 1977. 193 p.
  • Recoupements, Bruxelles, Editions Ousia, 1982. 212 p. (épuisé)
  • Lectures de l’ontologie fondamentale. Essais sur Heidegger, Grenoble, J. Millon, "Krisis", 1989. 300 p.
  • La fille de Thrace et le penseur professionnel : Arendt et Heidegger, Paris, Payot, "Critique de la politique", 1992. 246 p.
  • Le Théâtre des philosophes, Grenoble, J. Millon, "Krisis", 1995. 303 p.
  • Sillages phénoménologiques : Auditeurs et lecteurs de Heidegger, Bruxelles, Editions Ousia, 2002. 296 p.
  • Art et événement : spéculation et jugement des Grecs à Heidegger, Paris, Belin, "L’extrême contemporain", 2005. 250 p.
  • Maillons herméneutiques : études de poétique, de politique et de phénoménologie, Paris, PUF, 2009, coll. "Fondements de la politique". 352 p.
  • Chroniques d'anthropologie politique, Paris, Hermann, 2014, coll. "Le Bel Aujourd'hui", (ISBN 978-2705688783).

Publications en anglaisModifier

  • Dialectic and Difference: Modern Thought and the Sense of Human Limits, réd. par Robert Crease et James T. Decker, Humanities Press International, "Contemporary Studies in Philosophy and the Human Sciences", 1985. 177 p. (réédition : 1990)
  • Heidegger and the project of fundamental ontology, traduit et réd. par Michael Gendre, Albany (N. Y.) : State University of New York Press, "SUNY Series in Contemporary Continental Philosophy", 1991. 268 p.
  • Poetics, Speculation, and Judgment: The Shadow of the Work of Art from Kant to Phenomenology, Albany (N. Y.) : State University of New York Press, "SUNY Series in Contemporary Continental Philosophy", 1993. 206 p.
  • The Thracian Maid and the Professional Thinker: Arendt and Heidegger, traduit et réd. par Michael Gendre, Albany (N. Y.) : State University of New York Press, "SUNY Series in Contemporary Continental Philosophy", 1997. 246 p.
  • The metamorphoses of phenomenological reduction (The Aquinas Lecture), Milwaukee (Wisconsin) : Marquette University Press, 2004. 64 p.

Publication en néerlandaisModifier

  • Het Thracische dienstmeisje en de professionele denker: Hannah Arendt en Martin Heidegger, traduction : Jos Augustus et Ineke van de Burg, Nimègue : SUN, "Filosofische diagnosen", 2000. 239 p.

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier