Jacques-Philippe Voïart

écrivain français

Jacques-Philippe Voïart est un homme de lettres français né vers 1756 à Longwy[1], décédé après 1850.

Jacques-Philippe Voïart
Biographie
Naissance
Décès
Après Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Conjoint
Enfant

BiographieModifier

Époux d'Anne-Élisabeth-Élise Petit-Pain. Père d’Amable Tastu. Proche de Rouget de l'Isle, il fut un des signataires de son acte de décès.

ŒuvresModifier

  • Le Petit dessinateur, ou les vrais élèmens du dessin enseignés en seize leçons, ouvrage élémentaire adapté pour les écoles normales primaires.
  • Entretien sur la théorie de peinture pour aider aux progrès des jeunes personnes qui cultivent cet art, Paris, Aubry, s. d.
  • Lettres impartiales sur les expositions de l'an XIII, Paris, Dentu / Palais du Tribunat, galeries de bois, 1804 [lire en ligne]
  • Lettres impartiales sur les expositions de l'an 1806, Paris, Aubry, / Petit, 1806. [lire en ligne]
  • Victoires, conquêtes, désastres, revers et guerres civiles des Français de 1792 à 1815, Par une Société de militaires et de gens de lettres, Charles Théodore Beauvais de Préau, Jacques Philippe Voïart, Ambroise Tardieu, Panckoucke, Paris, 1820

CollectionneurModifier

  • Jacques-Philippe Voïart reçut comme témoignage de reconnaissance du peintre Charles de Boisfremont un dessin de Pierre-Paul Prud'hon représentant L'Assomption de la Vierge. Cette esquisse d'un tableau réalisé pour la chapelle des Tuileries est de nos jours au musée du Louvre.

IconographieModifier

Son portrait par Taco Scheltema est conservé à Nancy, musée des Beaux-arts.

BibliographieModifier

Albert de Mirimonde, Le Portrait de J. P. Voïart par Pierre Gérard van Os au musée de Nancy, « Oud Holland », 1952p. 55-58.

RéférencesModifier

  1. Émile-Auguste Bégin, Biographie de la Moselle, tome IV, 1832

Voir aussiModifier