Jacques-Philippe Bouchardon

sculpteur français
Jacques-Philippe Bouchardon
Jaques-Philippe Bouchardon.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Formation
Activité
Période d'activité
Père
Fratrie

Jacques-Philippe Bouchardon, né le à Chaumont et mort le à Stockholm, est un sculpteur français.

BiographieModifier

Jacques-Philippe Bouchardon est le fils du sculpteur de Chaumont Jean-Baptiste Bouchardon. Il est le frère cadet d'Edme Bouchardon et de Jacquette Bouchardon, sculpteurs.

Jacques Bouchardon n'a commencé la sculpture auprès de son père qu'en 1726, mais a quitté l'atelier en 1730 pour se faire militaire. Cependant, trois ans plus tard il demande le soutien de sa famille pour se libérer de ce service.

Son frère Edme, de retour de Rome, le loge dans son appartement parisien de 1734 à 1737/1739 et le forme comme sculpteur. Jacques-Philippe suit aussi les cours de l'Académie royale de peinture et de sculpture. Ils ont réalisé ensemble des sculptures pour le bassin de Neptune du parc du château de Versailles dont Edme avait reçu la commande comme l'indique une lettre de Jean-Baptiste Bouchardon à son fils Edme en .

C'est probablement par l'intermédiaire du comte de Caylus, protecteur d'Edme, et d'Edme lui-même qui avait fait plusieurs voyages en Suède, que Jacques-Philippe Bouchardon a été recruté pour venir travailler en Suède à partir de 1741[1].

Il a probablement fait un séjour à Rome pendant cette période de formation, mais les circonstances de ce voyage ne sont pas clairement établies[2].

Nommé premier sculpteur du roi de Suède et de directeur de l’Académie de Stockholm en 1741, il a occupé ce poste jusqu’à sa mort. On lui doit la chaire de la chapelle royale du château de Stockholm et les grandes figures qui ornent les arcades du château. Il a modelé les médaillons en plomb représentant les rois de Suède, depuis Gustave Vasa jusqu’à Charles XI et un grand nombre de figures, qui ornent la façade occidentale du Palais royal de Stockholm.

La sculpture du devant d’autel de l’église du château représentant le Christ dans le jardin des Olives est son dernier ouvrage. Laissée inachevée, elle a été continuée par Pierre Hubert L'Archevêque et terminée par Sergel.

Notes et référencesModifier

  1. Voir : Yvonne Rickert, Edme Bouchardon : réseau familial d’un sculpteur originaire de Chaumont, Bulletin du Centre de recherche du château de Versailles (lire en ligne)
  2. Voir : Yvonne Rickert.

AnnexesModifier

Bibliographie et sourcesModifier

  • Émile Bellier de La Chavignerie et Louis Auvray, Dictionnaire général des artistes de l'école française, depuis l'origine des arts du dessin jusqu'en 1882 inclusivement : peintres, sculpteurs, architectes, graveurs et lithographe, t. 1er, Librairie Renouard, , 1028 p. (lire en ligne), p. 128.
  • Henri de Montegut, Buste de Charles XII, roi de Suède, par Jacques-Philippe Bouchardon, p. 252-255, Réunion des sociétés savantes des départements à la Sorbonne. Section des beaux-arts, Ministère de l'instruction publique, 1914, 38e session (lire en ligne)
  • Yvonne Rickert, Edme Bouchardon : réseau familial d’un sculpteur originaire de Chaumont, Bulletin du Centre de recherche du château de Versailles (lire en ligne)

Articles connexesModifier

Liens externesModifier