Jacob Girard des Bergeries

médecin suisse

Jacob Girard des Bergeries, né vers et mort le à Lausanne, est un médecin, humaniste et moraliste suisse.

Jacob Girard des Bergeries
Biographie
Décès
Formation
Activité

BiographieModifier

D'une ancienne famille de Bourges, il est le fils de Nicolas Girard des Bergeries, médecin et professeur d'hébreu, et de Judith Margeret, il suit ses études à l'Académie de Lausanne, puis à l'université de Bâle entre 1630 et 1633 et à celle de Montpellier en 1633, et obtient sa licence en médecine 1637.

Suivant l'exemple de son père, il exerce la médecine à Lausanne, tout en enseignant l'hébreu, ainsi que les plantes médicinales.

Recteur de l'Académie de Lausanne en 1648, sa bibliothèque est cédée à l'académie.

PublicationsModifier

  • Le gouvernement de la santé, 1672
  • L'apotiquaire charitable, 1673
  • Harangue de la goutte, 1673

SourcesModifier