Jacob Bach

organiste et cantor allemand
Jacob Bach
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Wolfsbehringen (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 63 ans)
RuhlaVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Famille
Enfants

Jacob Bach (né à Wolfsbehringen en duché de Saxe-Gotha le , mort à Ruhla (duché de Saxe-Eisenach) le ) est un cousin éloigné de Jean-Sébastien Bach (leurs arrière-grands-pères étaient frères). C'est un organiste et cantor allemand.

Il fréquente l'école de latin d'Eisenach en 1669 et 1670. Chassé pour cause de vol, il continue ses études à Gotha, y reçoit une formation musicale.

Jacob épouse Anna Martha Schmidt le à Eisenach. La famille de la jeune mariée est hostile à cette union et, à la suite de difficultés matérielles, elle regagne la maison parentale. Un seul fils naîtra de cette union : Johann Ludwig le .

Jacob poursuit des études à Mühlhausen et ses déboires financiers le contraignent à s'enrôler pendant un an comme mercenaire dans les troupes du prince d'Eisenach. Il devient ensuite maître d'école et cantor à Thal près de Rhula, aux environs d'Eisenach, où sa femme vient le rejoindre en 1679. Tous deux partent la même année s'installer à Steinbach (Thuringe) où Jacob assure les mêmes fonctions. Anna Martha meurt en 1688 mais sera remplacée en 1689 par Dorothea Katharina Herwig qu'il épouse probablement à Wasungen (Thuringe où il occupe un nouveau poste de cantor. Elle lui donnera 6 enfants en à peine 6 années (2 d'entre eux ne vivront que quelques mois). Jacob Bach termine sa carrière à Rhula, toujours comme cantor. Devenu veuf très vite, il épouse Christina Regina Vogel le à Rhula (ils auront 2 enfants) et enfin Anna Barbara Schenk en 1704 qui lui donnera encore 2 enfants.

ŒuvresModifier

  • Schmücke dich, o liebe Seele[1]

BibliographieModifier

Notes et référencesModifier

  1. Bach-Album, Ernst H. Wolfram (editor), 6787, C. F. Peters, Leipzig