Jack Ehrlich

Jack Ehrlich
Nom de naissance Jack Gunther Ehrlich
Naissance (93 ans)
Colorado, Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Anglais américain
Genres

Jack Ehrlich, né le dans le Colorado et mort le [1], est un écrivain américain, auteur de roman policier et de western.

BiographieModifier

Après des études à l'université de Denver et l'obtention d'un diplôme à l'université de Syracuse en 1952, il est reporter au Newsday Inc. de 1955 à 1960, puis au New York Herald Tribune. Il reprend ses études de droit à la Brooklyn Law Scholl jusqu'en 1962 avant de devenir avocat. Il est ensuite successivement procureur en chef, district attorney et enquêteur du Comté de Suffolk dans l'État de New York.

À partir de 1958, il publie huit romans policiers, dont quatre ont pour héros l'officier de probation Robert W. Flick (rebaptisé Fleck dans la traduction française). À propos de Par la bande (Slow Burn), Claude Mesplède et Jean-Jacques Schleret affirment que « Ce roman est à tous points de vue une réussite. »[2] Il publie également quatre westerns, dont Un révérend chez les cow-boys (The Fastest Gun Is the Pulpit), adapté pour la télévision en 1974 par Daniel Petrie.

ŒuvreModifier

RomansModifier

  • Revenge, 1958
  • Parole, 1960
  • Slow Burn, 1961
    • Par la bande, Série noire no 751, 1962
  • Cry Baby, 1962
    • L'Inviolée, Série noire no 779, 1963
  • The Fastest Gun Is the Pulpit, 1972
    • Un révérend chez les cow-boys, Masque-western no 100, 1974
  • The Drowning, 1972
  • The Laramie River Crossing, 1973
  • The Chatham Killing, 1976

FilmographieModifier

AdaptationsModifier

SourcesModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) admin, « Jack Ehrlich Obituary - Little River, South Carolina », sur Legacy.com, (consulté le )
  2. Les Années Série noire, p. 149.

Liens externesModifier