Ouvrir le menu principal

Jürgen Warnke
Illustration.
Jürgen Warnke (droite) avec le président guatémaltèque Marco Vinicio Cerezo Arévalo en 1986
Fonctions
Ministre fédéral de la Coopération économique d'Allemagne
Chancelier Helmut Kohl
Prédécesseur Hans Klein
Successeur Carl-Dieter Spranger
Ministre fédéral des Transports
Chancelier Helmut Kohl
Prédécesseur Werner Dollinger
Successeur Friedrich Zimmermann
Ministre fédéral de la Coopération économique
Chancelier Helmut Kohl
Prédécesseur Rainer Offergeld
Successeur Hans Klein
Biographie
Nom de naissance Jürgen Franz Karl Walter Warnke
Date de naissance
Lieu de naissance Berlin, Allemagne
Date de décès (à 81 ans)
Lieu de décès Selb
Parti politique Union chrétienne-sociale
en Bavière
(CSU)
Diplômé de Université de Wurtzbourg
Profession Chercheur
Avocat

Jürgen Warnke
Ministres fédéraux allemands de la Coopération
Ministres fédéraux allemands des Transports

Jürgen Franz Karl Walter Warnke, né le à Berlin et mort le à Selb[1], est un homme politique allemand membre de l'Union chrétienne-sociale en Bavière (CSU).

Il a été ministre fédéral de la Coopération économique de 1982 à 1987, puis ministre fédéral des Transports jusqu'en 1989, lorsqu'il a retrouvé le poste de ministre fédéral de la Coopération économique. En 1991, il quitte le gouvernement fédéral, et se retire sept ans plus tard de la vie politique.

BiographieModifier

En 1950, il obtient son Abitur à Hof, et entreprend des études supérieures de droit et de sciences économiques qu'il suit à l'université de Munich, l'université de Genève et enfin l'université de Wurtzbourg. Il passe avec succès ses deux diplômes juridiques d'État et reçoit un doctorat de sciences politiques en 1958.

Il devient en 1959 associé de recherche du groupement provincial de la CSU au Bundestag et assistant d'Hermann Höcherl, puis avocat en 1961. Il renonce à ces trois emplois en 1962 et prend le poste de directeur général de la fédération bavaroise de l'association de l'industrie chimique. Deux ans plus tard, il est désigné directeur général de l'association de l'industrie céramique et le reste jusqu'en 1982.

Au niveau familiale, il est marié et père de six enfants.

Vie politiqueModifier

Il adhère à l'Union chrétienne-sociale en Bavière (CSU) en 1958

En 1960, il est élu député au Landtag de Bavière, où il siège huit ans, et entre en 1969 au Bundestag. Il y prend aussitôt la présidence du conseil consultatif pour le commerce extérieur jusqu'en 1980, année où il devient vice-président du groupe CDU/CSU.

Carrière ministérielleModifier

Jürgen Warnke est nommé ministre fédéral de la Coopération économique dans la première coalition noire-jaune d'Helmut Kohl le , trois jours après l'adoption d'une motion de censure constructive à l'encontre du social-démocrate Helmut Schmidt. Il est reconduit après les législatives anticipées de 1983.

À la suite des élections de 1987, il succède à Werner Dollinger comme ministre fédéral des Transports, mais ne garde ce portefeuille que deux ans, retrouvant celui de la Coopération économique à l'occasion du vaste remaniement ministériel organisé le . Il quitte le gouvernement fédéral le , six semaines après les premières élections de l'Allemagne réunifiée.

Son action à la tête du ministère de la Coopération a fait l'objet de critiques dans la mesure où il appliquait strictement la politique anti-communiste de la CSU, ce qui a conduit son administration à attribuer des fonds au régime de Mobutu au Zaïre, tout en refusant d'en verser aux sandinistes du Nicaragua.

Il est réélu pour la dernière fois au Bundestag en 1994, et est aujourd'hui retiré de la vie politique.

RéférencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier