János Both de Bajna

János Both de Bajna
János Both de Bajna

Naissance
Drapeau du Royaume de Hongrie Royaume de Hongrie
Décès 1493
Brinje, Drapeau de la Croatie Croatie, Drapeau du Royaume de Hongrie Royaume de Hongrie
Origine Drapeau de la Hongrie Hongrie
Grade Général en chef (Generalis magister)
Conflits Bataille de Corbavie
Autres fonctions ban de Croatie

baron János Both de Bajna (en hongrois: bajnai Both János ; Ivan Bot od Bajne en croate) († septembre 1493), est un général et un homme politique du Royaume de Hongrie qui fut notamment ban de Croatie. Magnat magnificus de Hongrie, baron du royaume (barones regni).

BiographieModifier

Membre de la famille Both sortit du clan Czorna[1], il est le fils de István Both de Bajna, chevalier, homme du roi, seigneur de Bajna et autres lieux.

Général, János Both de Bajna est gouverneur d'Illyrie (Illíria kormányzója), Ban (vice-roi) de Croatie, Slavonie et Dalmatie entre 1492 et 1493[2]. Il tombe au combat en septembre 1493 à la suite de la sanglante bataille de Corbavie contre l'envahisseur ottoman. Ne pouvant plus défendre Senj, il se retire avec Emerik Derenčin, co-ban de Croatie, au château de Brinje où il est tué lors du siège[3]. Il est seigneur de Sycava en 1492.

FamilleModifier

János et son frère cadet András Both de Bajna sont notamment propriétaires du château de Hrušov auquel sont attachés de nombreux fiefs, dont Zsikava, nom qui sera attaché à l'une des branches de la famille. János est l'époux d'Apollónia Csapy, fille de Ándras, chevalier de l'Ordre du Dragon, dont János Both de Bajna († ), vice-ban de Croatie, capitaine de la forteresse de Belgrade (nándorfehérvári vicebáró) massacré le après avoir combattu héroïquement pendant 40 jours les armées de Soliman le Magnifique[4]. Il épousa Margit Bánffy de Alsólendva, fille de Miklós, maître des huissiers (magister janitorum), comte héréditaire (1480) de Bratislava et de Margareta Piast, duchesse de Sagan.

Aïeul de Elisabeth Both de Bajna (†1597), épouse du vice-Palatin et baron Nicolas Istuanfius, et de Johannes Burchart I, fondateur d'une dynastie de docteur-pharmacien à Tallinn.

SourcesModifier

  • Iván Nagy: Magyarország családai, Pest, 1857
  • Zsolt Hunyadi et József Laszlovszky: The Crusades and the military orders, Central European University Medievala, 2001
  • László Markó: A magyar állam főméltóságai, Helikon, 2006
  • George Szekér: Nagykanizsa - Romlottvár, Budapest, 2007
  • Jean-Marie Cauchies: Conseils et conseillers dans l’Europe de la Renaissance, Presses universitaires de Rennes, 2018 (ISBN 2869065280)

Articles connexesModifier

NotesModifier

  1. J. LUČIĆ: Veze između Senja i Dubrovnika etc. Zagreb, 1990, page6
  2. László Hek (hu): A horvát bán Magyarország alkotmánytörténetében, "Le ban de Croatie dans l'histoire constitutionnelle de la Hongrie", Universitatis Szegediensis: Publicationes doctorandorum juridicorum, 2001
  3. "La bataille de Krbavska et ses conséquences" (Krbavska bitka i njezine posljedice), Fondation du patrimoine croate (Hrvatska matica iseljenika), 1997
  4. Vasarnapi ujsag, Pest, 13 janvier 1861