Ouvrir le menu principal

J'ai tué Phil Shapiro (titre original : Gates of Eden: stories) est un recueil de nouvelles de Ethan Coen. D'abord publié en 1998 par Rob Weisbach Books, il est édité en France par les Éditions de l'Olivier[1].

La traduction française est de Jacqueline Huet et Jean-Pierre Carasso.

RésuméModifier

ExtraitsModifier

« Il était assis dans son bureau, les yeux levés sur les miens et les doigts figés, au milieu d'une addition, sur sa machine à calculer. Calculus, en latin, c’est un petit caillou ; on s’est longtemps servi de pierres pour compter. J’ai appuyé sur la détente et son visage a explosé, projetant en purée de hareng les éclaboussures de sa cervelle. »

RéceptionModifier

Dans le magazine Chronic'art, J'ai tué Phil Shapiro obtient la note de 5/5. Bernard Quiriny y écrit dans sa critique : « Jouant à enserrer l’irrationnel et le néant dans les fils d’une logique implacable qui crée un comique quasi mécanique, Ethan Coen aurait peut-être pu lasser ; entre ces histoires burlesques truffées de gags se glissent cependant quelques textes atypiques dans lesquels il se livre sans cabotinage »[2].

Dans le numéro 1769 de l'émission Un livre, un jour, Olivier Barrot, face caméra et depuis la plage de Ventura Beach en Californie, évoque un recueil « où s'entrecroise l'humour et la violence insolite »[3].

Notes et référencesModifier

  1. « Éditions de l’Olivier », sur www.editionsdelolivier.fr (consulté le 14 avril 2018)
  2. « Ethan Coen - J’ai tué Phil Shapiro - Chro », Chro,‎ (lire en ligne, consulté le 14 avril 2018)
  3. « Ethan COEN : j'ai tué Phil SHAPIRO - Vidéo dailymotion », sur Dailymotion, (consulté le 14 avril 2018)