Itogon

commune des Philippines
Itogon
Itogon municipal hall.gif
Mairie d'Itogon.
Nom officiel
(en) Municipality of ItogonVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays
Région
Province
Superficie
449,73 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Altitude
1 003 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Ph locator benguet itogon.png
Démographie
Population
61 498 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Nombre de ménages
14 204 ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
136,7 hab./km2 ()
Électorat
31 249Voir et modifier les données sur Wikidata
Fonctionnement
Statut
Identifiants
Code postal
2604Voir et modifier les données sur Wikidata
Indicatif téléphonique
74Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Itogon est une ancienne ville minière et une municipalité de la province de Benguet située dans l'île de Luçon, aux Philippines.

GéographieModifier

Itogon est une ancienne ville minière dont les gisements sont pratiquement épuisés[1].

Située au sud-est de la province de Benguet, dans la Cordillère Centrale de l'île de Luçon, à 17 km de Baguio et à 267 km de Manille, la municipalité est limitrophe des provinces Nueva Vizcaya et Pangasinan.

Elle compte neuf barangays :

  • Ampucao
  • Dalupirip
  • Gumatdang
  • Loacan
  • Poblacion (Central)
  • Tinongdan
  • Tuding
  • Ucab
  • Virac

Appartenant au bassin versant de l'Agno, environ 80 % de son territoire est protégé au titre des réserves de ce bassin (Lower Agno Watershed Forest Reserve (en) et Upper Agno River Basin Resource Reserve (en)).

HistoireModifier

Époque pré-hispanique et colonisation espagnoleModifier

Jusqu'au XVIIe siècle, les conquistadors espagnols ne parviennent pas à prendre le contrôle de la région aurifère connue et exploitée par les Igorot[2]. Encore au XVIIIe siècle, les Igorot produisent du tabac et en font un commerce lucratif en dépit du monopole institué par le gouvernement espagnol[3].

XXe et XXIe sièclesModifier

  • 1903 : début de l'exploitation minière[1] qui se développera dans les années 1930 ;
  • 1941 : invasion japonaise des Philippines ;
  • 1942 : attaque du 15 octobre 1942 sur le district minier d'Itogon par la guérilla ;
  • 1946 : indépendance des Philippines ;
  • 1951 : Itogon acquiert le statut de municipalité ;
  • 1954-1960 : construction du barrage Binga Dam (en) sur l'Agno ;
  • 2018 : le typhon Mangkhut provoque un glissement de terrain meurtrier à Itogon[4],[5].


PopulationModifier

Au recensement de 2020, la municipalité d'Itogon a 61 498 habitants[6]

Notes et référencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. a et b (en) Vincent Cabreza, « Country’s first mine town should have been richest in PH », sur inquirer.net,
  2. (en) « HISTORY », sur www.itogon.gov.ph
  3. (en) « History : The search for gold and the tobacco monopoly », sur benguet.gov.ph
  4. « Typhon Mangkhut : le bilan s’alourdit à 81 morts aux Philippines », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne)
  5. Marianne Dardard, « Typhon aux Philippines, le village d’Itogon compte ses morts », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne)
  6. (en) Philippine Statistics Authority, « Highlights of the Cordillera Administrative Region (CAR) Population : 2020 Census of Population and Housing (2020 CPH) », sur psa.gov.ph,