Ouvrir le menu principal
Ne doit pas être confondu avec Isotonie.

Deux atomes sont dits isotones lorsqu'ils possèdent un nombre de neutrons identique mais un nombre de protons différent. Le mot est proposé en 1934 par le physicien allemand K. Guggenheimer par analogie aux isotopes, en remplaçant le p pour proton par n pour neutron[1].

Sommaire

ExempleModifier

Le carbone 13 et l'azote 14 (notation :   et  ) sont deux atomes isotones possédant chacun sept neutrons (13 – 6 = 14 – 7 = 7).

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :