Irénée-Yves Dessolle

Irénée-Yves Dessolle
Biographie
Naissance
Auch
Décès (à 80 ans)
Évêque de l'Église catholique
Consécration épiscopale
Dernier titre ou fonction Archevêque émérite de Chambéry
Archevêque de Chambéry
Évêque de Chambéry
Évêque de diocèse de Digne

Ornements extérieurs Archevêques.svg
Ecu-Irénée-Yves de Solle.svg
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Irénée-Yves Dessolle (on trouve aussi Dessole, Desolle et de Solle), né le à Auch (Gascogne) et mort le , fut un homme d'Église, évêque puis archevêque[1].

FamilleModifier

Il est le fils du sieur Jean Dessolle, docteur en droit et avocat de la ville d'Auch.

ÉpiscopatModifier

Il est sacré évêque de Digne le , puis il fut nommé évêque de Chambéry et Genève par le pape Pie VII[2] pour succéder à René des Monstiers qui vient de démissionner. Il doit cette nomination à la faveur de son neveu le général de division Jean Joseph Paul Auguste Dessolle[3]. Avec l'érection de l'évêché de Chambéry en archevêché le , il devient le premier archevêque de Chambéry. Il démissionne en , face au projet de restauration des évêchés de Tarentaise et de Maurienne qui aura lieu en 1824[3].

Dans l'ouvrage de La Savoie de la Révolution à nos jours (1986), il est décrit comme « Malade et d'intelligence médiocre (...). Mais, non sans finesse et malice, il profita de ses propres faiblesses pour perdurer sur son trône, aussi bien lors du conflit entre Napoléon et Pie VII qu'en 1814-1815, durant le difficile retour de la Savoie à ses anciens princes (...). »[3].

ArmoiriesModifier

Les armes de Irénée-Yves Dessolle se blasonnent ainsi : « D'azur à l'aigle de gueules, au chef d'or chargé de trois étoiles de sable ». Son sceau est quant à lui « D'argent avec les initiales de ses prénoms et nom entrelacées de sable »[4].

Notes et référencesModifier

  1. Francine Glière, « Répertoire numérique des archives du diocèse et de l'archidiocèse de Chambéry » [PDF], sur www.sabaudia.org, (consulté le ).
  2. Mémoires, Académie de Savoie, , p. 275.
  3. a b et c Jean-Pierre Leguay (sous la dir.), t4 – La Savoie de Révolution française à nos jours, XIXe-XXe siècle, Evreux, éd. Ouest France, 4 tomes, (ISBN 2-85882-536-X), p. 184-185.
  4. Article « Irénée-Yves de Solle » (p. 207 et suivantes), publié dans les Documents de l'Académie des sciences, belles-lettres et arts de Savoie, 1893.

Voir aussiModifier

Article connexeModifier

Liens externesModifier