L'ion sodium, de formule Na+, est le cation résultant de la perte d'un électron par un atome de sodium, ce qui lui permet d'atteindre un état électronique plus stable[2] (en l'occurrence, proche de celui du néon, le gaz rare précédant immédiatement le sodium dans le tableau de Mendeleïev).

Ion sodium
Identification
PubChem 923
SMILES
InChI
Propriétés chimiques
Formule Na  [Isomères]Na+
Masse molaire[1] 22,989 769 28 ± 2,0E−8 g/mol
Na 100 %,

Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Associé à des anions comme Cl ou OH, l'ion sodium forme des solides ioniques comme le chlorure de sodium NaCl (sel de table) ou l'hydroxyde de sodium NaOH (soude), dans la structure desquels il alterne régulièrement avec l'anion. En solution dans l'eau, l'ion sodium et les anions associés sont libres.

Dans le monde vivant, l'échange entre ions sodium et potassium à travers une membrane est au cœur des phénomènes électrophysiologiques (influx nerveux, contraction musculaireetc.).

Notes et références

modifier
  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. En réalité il faut fournir de l'énergie pour extraire un électron de l'atome neutre Na (énergie d'ionisation). Mais il en faut moins que n'en libère la formation d'un anion, si bien que la réaction d'ionisation Na + Cl → Na+ + Cl, par exemple, est exothermique.

Voir aussi

modifier

Articles connexes

modifier
  • Hyponatrémie, état pathologique résultant d'une concentration insuffisante de l'ion sodium dans le sang.
  • Hypernatrémie, état pathologique résultant d'une concentration trop importante de l'ion sodium dans le sang.