Institut supérieur de technologie de Mamou

établissement d'enseignement de Guinée

L'Institut supérieur de technologie de Mamou (IST-Mamou) est un établissement d'enseignement supérieur public de Guinée, situé à Téliko dans la préfecture de Mamou, au centre-ouest du pays.

Institut supérieur de technologie de Mamou
Image dans Infobox.
Histoire
Fondation
25 août 2004[2]
Statut
Type
Etablissement public
Nom officiel
Institut supérieur de technologie de Mamou
Régime linguistique
Directeur
Cellou Kanté[1]
Membre de
Site web
Localisation
Pays
Ville
Entrée de l'IST de Mamou

Placé sous la tutelle du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, c'est le plus ancien des instituts d'enseignement supérieur de la région de Mamou[3],[4],[5]. Il forme environ 200 ingénieurs par an.

LocalisationModifier

L'IST a été aménagé sur le site d'une ancienne école, à Téliko, un quartier situé à 4 km de la ville de Mamou. Trois bâtiments pour les salles de cours, une salle machine, un laboratoire et une mosquée y ont été ajoutés[6].

HistoireModifier

L'IST est inauguré le 25 janvier 2004[6], officiellement créé par un arrêté du 25 août 2004[2], dans le cadre d'une politique de décentralisation des institutions d'enseignement supérieur (IES[7]) en République de Guinée. La première promotion arrive à la rentrée 2008, avec un effectif de 106 étudiants. L'Institut forme à présent environ 200 ingénieurs par an[6].

Le nom de l'économiste et ministre Abdoulaye Yéro Baldé est donné à la 11e promotion sortie en juin 2019. À cette date, 537 étudiants, dont 63 filles, avaient reçu leurs diplômes de fin de cycle[8].

Selon les autorités, la présence de l'IST et la prochaine implantation d'une usine d’assemblage et de montage de tablettes à proximité de Mamou devraient contribuer à faire de cette zone une sorte de « Silicon Valley[8] ».

Le directeur général de l'IST est le professeur Cellou Kanté. Il a été confirmé dans son poste en 2017[1].

ProgrammesModifier

L'IST de Mamou propose six filières technologiques[6] :

PartenariatsModifier

Le 21 octobre 2019, l'IST signe une convention de partenariat avec l'université d'Artois en France[9].

Prix et reconnaissancesModifier

  • 2020: le prix de l’UMEOA de la 8ème édition du salon africain de l’invention et l’innovation technologique à Brazzaville

RéférencesModifier

  1. a et b « Décret : voici la liste de nouveaux responsables des universités et instituts », guineematin.com, 9 novembre 2017 [1]
  2. a et b Arrêté de création no 2004/9245/MERS/CAB du 25/08/2004
  3. « Institut supérieur de technologie (IST) - Mamou - Guinée », sur www.nexpages.com (consulté le )
  4. « Institut Supérieur de Technologie de Mamou – Découverte Guinée » (consulté le )
  5. Guineematin, « Reprise des cours à l’institut supérieur de technologie de Mamou : « Après la pluie, c’est le beau temps » », sur Guinée Matin - Les Nouvelles de la Guinée profonde, (consulté le )
  6. a b c et d Institut supérieur de technologie de Mamou. Présentation [2]
  7. Liste des institutions d'enseignement supérieur publiques (IES), Ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique [3]
  8. a et b « Bientôt une usine d’assemblage et de montage de tablettes », FAAPA, 26 juin 2019 [4]
  9. « Formation en Guinée : signature de la convention de partenariat », Pôle Médée [5]

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Lien externeModifier