Ouvrir le menu principal

Institut d'études supérieures des arts

IESA
Logo IESA arts & culture.png
Histoire et statut
Fondation
Type
Établissement privé d'enseignement supérieur
Nom officiel
IESA arts&culture
Régime linguistique
Drapeau : FranceFrançais
Drapeau : Royaume-UniAnglais
Fondateur
Françoise Schmitt et Jean-Marie Schmitt
Directeur
Boris Grebille
Localisation
Campus
Pays
Divers
Site web

L’IESA arts&culture, créé en 1985, est un établissement privé d'enseignement supérieur formant aux métiers du marché de l'art, de la culture et du multimédia.

HistoireModifier

En 1985, Françoise et Jean-Marie Schmitt fondent l’Institut européen des sciences de l’art (IESA), rue du Faubourg-Saint-Honoré à Paris[1],[2]. Ils participent ainsi, dans les années qui suivent, à des conférences internationales touchant au marché de l'art et à la protection culturelle. L’IESA devient l’Institut d’études supérieures des arts et voit son diplôme homologué par l’État en 1991[3],[4].

En 1993, l’école s’agrandit avec la création du département des métiers de la culture et de l’événement et, un an plus tard, du département et de la galerie multimédia, lieu d’exposition et centre de formation inédit en Europe[5]. En 1995, l’IESA s’agrandit et emménage au 5, avenue de l’Opéra à Paris. L’IESA est aussi à l’initiative de projets divers comme la vente aux enchères d’une œuvre virtuelle de Fred Forest par Maître Jean-Claude Binoche, en 1996[6], ou encore la galerie virtuelle de l’UNESCO en 1999[1].

En 1998, l’IESA obtient la reconnaissance du ministère de la Culture et de la Communication[7], puis en 2003, l’homologation du titre de l’IESA au niveau II[8] et l’année suivante, l’équivalence avec les diplômes nationaux requis en histoire de l’art, archéologie, arts appliqués et arts plastiques pour accéder à la formation permettant de diriger des ventes volontaires aux enchères publiques[9]. L’école est rachetée à ses fondateurs en 2011 par le groupe Studialis. En juin 2015, l’IESA Multimédia s’associe avec OpenClassrooms pour proposer le premier titre professionnel de niveau II reconnu par l'État, qui soit entièrement en ligne, avec visioconférence et contrôle continu[10],[11].

En 2017, l'IESA installe ses locaux au 1 Cité Griset.

En 2018, l'école acquiert le fonds de commerce et la licence de Drouot Formation, organisme proposant un cursus « Consultant spécialiste du marché de l’art »[12],[13],[14].

EnseignementModifier

En 2008, le département multimédia devient l'« IESA multimédia » en regroupant ses activités dans les locaux du 5, rue Saint-Augustin, en étoffant son offre de formation pour les professionnels, et en gardant une dimension culturelle qui est un élément différenciant[15].

La conjugaison des trois secteurs de formation (expertise, événements et patrimoine, nouvelles technologies) permet à l’IESA de proposer des synthèses et des approches croisées dans le domaine du(marché de l’art, du marché de la culture, et de la communication[16],[17].

Le Groupe IESA est titulaire d’une charte Erasmus[18].

Certifications professionnellesModifier

Le titre est homologué par l’État[19] depuis 1991. Élevé au niveau II en 2003 sous l’intitulé « Spécialistes en biens et services culturels », il demande aux étudiants d’avoir acquis des connaissances empiriques, plutôt recherchées par les professionnels, et la rigueur scientifique des universitaires et conservateurs. La composition du jury, présidée par un conservateur, représente ces deux types d’approches complémentaires. Le titre a été reconduit en 2007, certifié au niveau II, et inscrit au répertoire national de la certification professionnelle sous l’intitulé "Spécialiste-conseil en biens et services culturels".

Les titres délivrésModifier

  • Titre d'Expert en commercialisation et diffusion des œuvres d’art d'ECAD consultants - IESA NSF 310m - niveau I (FR) 7 (Eu). Enregistré au RNCP par arrêté du 22/01/2013 publié au JO du 05/03/2013[20].
  • Titre d'Administrateur/trice de Projets Culturels d'ECAD consultants - IESA NSF 320n - niveau I (FR) 7 (Eu). Enregistré au RNCP par arrêté du 26/11/2015 publié au JO du 03/12/2015[21].
  • Titre de Responsable d'administration d'entreprise culturelle d'ECAD consultants - IESA NSF 323p - niveau III (FR) 5 (Eu). Enregistré au RNCP par arrêté du 09/04/2018 publié au JO du 17/04/2018[22].
  • Titre de Chargé de production de projets artistiques d'ECAD consultants - IESA NSF 323 - niveau III (FR) 5 (Eu). Enregistré au RNCP par arrêté du 31/01/2018 publié au JO du 08/02/2018[23].
  • Titre de Chargé de commercialisation des œuvres et objets d’art d'ECAD consultants - IESA NSF 134 - niveau II (Fr) 6 (Eu). Enregistré au RNCP par arrêté du 07/07/2018 publié au JO du 07/08/2018[24].
  • Titre de Responsable de production de projets culturels d'ECAD consultants - IESA NSF 323 - niveau II (Fr) 6 (Eu). Enregistré au RNCP par arrêté du 30/07/2018 publié au JO du 07/08/2018.
  • Titre de Responsable de la communication délivré par ESGCV-Institut international de la communication de Paris (IICP) NSF 320 - niveau II (Fr) 6 (Eu). Enregistré au RNCP par arrêté du 15/12/2016 publié au JO du 18/12/2016[25].
  • Titre d'Expert en Stratégie Digitale d'ECAD consultants - IESA multimédia NSF 326 - niveau I (Fr) 7 (Eu). Enregistré au RNCP par arrêté du 26/09/2016 publié au JO du 04/10/2016[26].
  • Titre de Chef(fe) de Projet Multimédia d'ECAD consultants - IESA multimédia NSF 320p-326p - niveau II (Fr) 6 (Eu). Enregistré au RNCP par arrêté du 26/05/2016 publié au JO du 07/06/2016.

Personnalités liéesModifier

Anciens élèvesModifier

EnseignantsModifier

IntervenantsModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b M. R., « L'Institut d'études supérieures des arts fête ses vingt-cinq ans en se développant à l'international », Les Échos,‎ (lire en ligne)
  2. « Biographie. Françoise Schmitt », L'Étudiant,‎ (lire en ligne)
  3. J.O. du 13/01/91 et du 21/12/96.
  4. « Japon d'hier et d'aujourd'hui », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  5. Annie Kahn, « Bons procédés », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  6. « Enchères on line », Le Journal des arts,‎ (lire en ligne)
  7. J.O. du 10/07/98.
  8. J.O. du 27/03/03.
  9. J.O. du 28/09/04.
  10. Patrick Cappelli, « Mathieu Nebra (OpenClassrooms) : il veut rendre l'éducation accessible à tous », La Tribune,‎ (lire en ligne)
  11. Christophe Alix, « OpenClassrooms, massivement formateur en ligne », Libération,‎ (lire en ligne)
  12. Guy Boyer, « L’IESA reprend Drouot Formation », Connaissance des arts,‎ (lire en ligne)
  13. Jérémie Glaize, « L’IESA acquiert Drouot Formation », Le Journal des arts,‎ (lire en ligne)
  14. Eléonore Théry, « L’IESA rachète Drouot Formation », Le Quotidien de l'art,‎ (lire en ligne)
  15. « IESA multimédia », sur L'usine Digitale
  16. Guide des écoles d'art et des stages, Grand Palais Editions, , « L’Institut supérieur d’études des arts /IESA », p. 42
  17. Sophie Cavaliero,, Frédéric Elkaïm et Claire Pirlot de Corbion, Les métiers du marché de l'art, Gualino éditeur, (lire en ligne), p. 39-40
  18. « IESA, l’avant poste », sur French Touch Magazine
  19. « Consultez le RNCP (Répertoire national des certifications professionnelles) - Commission nationale de la certification professionnelle », sur www.rncp.cncp.gouv.fr (consulté le 15 octobre 2018)
  20. « Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) (Résumé descriptif de la certification) - Commission nationale de la certification professionnelle », sur www.rncp.cncp.gouv.fr (consulté le 15 octobre 2018)
  21. « Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) (Résumé descriptif de la certification) - Commission nationale de la certification professionnelle », sur www.rncp.cncp.gouv.fr (consulté le 15 octobre 2018)
  22. « Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) (Résumé descriptif de la certification) - Commission nationale de la certification professionnelle », sur www.rncp.cncp.gouv.fr (consulté le 15 octobre 2018)
  23. « Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) (Résumé descriptif de la certification) - Commission nationale de la certification professionnelle », sur www.rncp.cncp.gouv.fr (consulté le 15 octobre 2018)
  24. « Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) (Résumé descriptif de la certification) - Commission nationale de la certification professionnelle », sur www.rncp.cncp.gouv.fr (consulté le 15 octobre 2018)
  25. « Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) (Résumé descriptif de la certification) - Commission nationale de la certification professionnelle », sur www.rncp.cncp.gouv.fr (consulté le 15 octobre 2018)
  26. « Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) (Résumé descriptif de la certification) - Commission nationale de la certification professionnelle », sur www.rncp.cncp.gouv.fr (consulté le 15 octobre 2018)

À voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :