Inflammabilité

terme

L'inflammabilité est la capacité d'un combustible à s'enflammer et à maintenir sa combustion. Quatre composantes sont définies concernant l'étude de l'inflammabilité [1],[2]:

  1. l'ignitabilité (capacité du combustible à s'enflammer)
  2. la combustibilité (intensité du brulage)
  3. la durabilité (capacité du combustible à maintenir sa combustion)
  4. la consumabilité (taux de consommation du combustible par le feu)
Diagramme d'inflammabilité du méthane. Zone en orange : compositions inflammables. Ligne en bleu : mélanges méthane-air. Ligne en rouge : oxygène et méthane dans les proportions stœchiométriques de la combustion. Ligne en brun : 12 % d'oxygène.

Ambiguïté linguistiqueModifier

Le terme inflammable provient du verbe latin inflammare qui signifie « allumer, incendier ». Par suite, il s'est transformé en inflammer en moyen français, puis est devenu enflammer. Le terme inflammable est donc construit sur l'ancienne forme du verbe (inflammer + suffixe -able, de façon similaire au latin médiéval inflammabilis). Les adjectifs antonymes sont apyre, ignifuge/ignifugé et ininflammable (construit à l'aide du préfixe in- + inflammable). Dans les autres langues romanes, les termes équivalent sont similaires :

français inflammable ininflammable
espagnol inflamable ininflamable
italien infiammabile ininfiammabile
portugais inflamável ininflamável

En anglais, le mot inflammable était anciennement un mot transparent, mais il a été remplacé par le terme flammable (construit sur le latin flammare « prendre feu » + -able de façon similaire à l'adjectif flammabilis) dans les usages modernes de la langue[3]. On pourrait dès lors penser (à tort) que l'antonyme est inflammable (à partir du préfixe latin in- exprimant la négation), et constituerait dès lors un faux-ami signifiant ininflammable. L'antonyme correct étant non-flammable (ou non-inflammable).

Notes et référencesModifier

  1. (en) H. E. Anderson, « Forest fuel ignitibility », Fire Technology, vol. 6, no 4,‎ , p. 312–319 (ISSN 1572-8099, DOI 10.1007/BF02588932, lire en ligne, consulté le )
  2. Martin RE, Gordon DA, Gutierrez MA et Lee DS, « Assessing the flammability of domestic and wildland vegetation », 12th Conference on Fire and Forest Meteorology,‎ (DOI 10.13140/RG.2.1.3999.3680, lire en ligne, consulté le )
  3. Bryan A. Garner, Garner's modern English usage, (ISBN 978-0-19-049149-9, 0-19-049149-3 et 978-0-19-063237-3, OCLC 953456227, lire en ligne)

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :