Ouvrir le menu principal

Selon Henri Gaussen (botaniste et biogéographe français), une période donnée est dite aride, quand : [1].

(P : précipitations totales en millimètres sur la période donnée, T : température moyenne en °C sur la période donnée)

Cet indice est très utile quant à l'utilisation d'un diagramme ombrothermique, ce dernier toujours construit sur le modèle d'échelle : °C = 2 mm.

D'autres indices comme le quotient pluviométrique de Louis Emberger (qui n'est pas unique) ont été définis. Cependant, l'indice de Gaussen qui est simple et précis est malgré tout préférable[2]. En effet Henri Gaussen définit précisément les 4 nuances de climat méditerranéen juste basées sur cet indice[3] tandis qu'Emberger définit le niveau d'humidité dans une région de climat méditerranéen mais ne borne pas précisément ce climat méditerranéen[2].

Article connexeModifier

RéférencesModifier

  1. Henri Gaussen et F. Bagnouls, « Les climats biologiques et leur classification », Annales de Géographie, vol. 6, no 355,‎ , p. 194 (DOI 10.3406/geo.1957.18273, lire en ligne)
  2. a et b Claude Tassin, Paysages végétaux du domaine méditerranéen, IRD Éditions, , 412 p. (ISBN 978-2709917315, lire en ligne), p. 18
  3. Henri Gaussen et F. Bagnouls, « Les climats biologiques et leur classification », Annales de Géographie, vol. 6, no 355,‎ (DOI 10.3406/geo.1957.18273, lire en ligne)

BibliographieModifier

  • Gaussen, Henri et Bagnouls, F., Saison sèche et indice xérothermique, Université de Toulouse, Faculté des Sciences, 1953