Il Quarto Stato

tableau de Giuseppe Pellizza

Il Quarto Stato, signifiant littéralement « le Quart-État » (expression qui, en écho à celle de tiers état, désigne le prolétariat[1]), est une peinture célèbre effectuée par Giuseppe Pellizza da Volpedo en 1901.

Il Quarto Stato, huile sur toile de 293 × 545 cm.

Maturation de l’œuvreModifier

L'œuvre, qui est centrée sur les luttes sociales dans le monde du travail, se conforme essentiellement à la technique divisionniste qui caractérise le style pictural du peintre. Elle est l'aboutissement d’une longue recherche commencée en 1892, à travers un premier tableau et plusieurs dessins préparatoires dont les intitulés témoignent du cheminement de l’artiste : Ambasciatori della fame (Les Ambassadeurs de la faim), Sciopero (La Grève), La fiumana (Le Fleuve en crue), Il cammino dei lavoratori (Le Chemin des travailleurs), jusqu'au titre de l’œuvre définitive, Il Quarto Stato[2].

Elle est exposée au Museo del Novecento au Palais Arengario de Milan. Une version antérieure est exposée à la Pinacothèque de Brera, à Milan également.

Notes et référencesModifier

  1. Sur les représentations successives de ce peuple de travailleurs de l’ère industrielle dans l’œuvre de Pellizza, voir Carlo Ossola, L’Avenir de nos origines, trad. franç. de Nadine Le Lirzin, Grenoble, Jérôme Millon, 2004, chap. X : « Symboles et destins du peuple », p. 259 sqq.
  2. Ibid., p. 265 ; l'auteur renvoie notamment à Aurora Scotti, Il Quarto Stato di Giuseppe Pellizza da Volpedo, Milan, TEA, 1998.

Voir aussiModifier

Liens internesModifier

Liens externesModifier