L'« iconomie » (du grec eikon, image, et nomos, organisation) est un néologisme créé en 2006 par l'économiste brésilien Gilson Schwartz pour désigner « l'économie des icônes, de l'information et des connaissances »[1]. En France, Jean-Michel Quatrepoint a utilisé le même terme pour désigner la société que fait émerger la « troisième révolution industrielle », celle de l'informatisation.
L'ouvrage "somme" de Michel Volle, accessible et partageable 'librement' (lien plus bas dans la liste des références) donne pour définition : "ICONOMIE n. f. (gr. eikon, image, et nomos, organisation). Société dont l’économie, les institutions et les modes de vie s’appuient sur la synergie de la microélectronique, du logiciel et de l’Internet. "
L'iconomie fait l'objet des travaux de l'Institut de l'iconomie, association créée en 2011.

Elle embrasse les conséquences anthropologiques de l'informatisation sur les plans technique, économique, psychologique, sociologique, philosophique et métaphysique. En effet on peut dire que l'informatisation transforme la nature, si l'on nomme ainsi ce à quoi les intentions et les actions humaines sont confrontées[2].

Dans les entreprises les tâches répétitives physiques et mentales sont automatisées. L'emploi disparaît des usines pour se situer dans les tâches de conception qui précèdent la production et dans les services qui assurent la relation avec les utilisateurs : le cerveau-d’œuvre remplace la main-d’œuvre[3]. Les produits sont des assemblages de biens et de services élaborés par un réseau d'entreprises partenaires. Un système d'information assure la cohérence de l'assemblage et l'interopérabilité du partenariat.

Le coût marginal étant faible ou négligeable, le rendement d'échelle de la production est croissant. Il en résulte que la plupart des secteurs de l'économie obéissent au régime de la concurrence monopolistique.

La concurrence est mondiale et violente, les risques sont élevés : l'iconomie présente autant de dangers nouveaux que de possibilités nouvelles[4].

L'iconomie et la révolution industrielleModifier

.. Révolution industrielle Iconomie (3e RI) Source
Concurrence Libre et parfaite Monopolistique
Confiance Contrat Réputation
Contrat de société Bénéfice des actionnaires Bénéfice pour le public
Données Relevés de terrain Open Data
Économie Économie de marché Économie de l'utilité [5]
Économie (moteur de l') marché de masse co-production d'utilité [6]
Empirisme Observation Machine learning
Entreprise (Mode de gestion de l') Fordiste Entrepreneuriale [7]
Exploration intensive Laboratoire Intelligence artificielle
Immortalité Hibernation[8] Cryogénisation
Management Subordination Adhésion
Marché Marché de masse Personnalisation de masse
Nourriture artificielle Nourriture synthétique Impression 3D alimentaire
Organisation humaine Hiérarchique Relationnelle
Organisation industrielle Fordisme Teslisme [9]
Outillage physique Mécanisation Robotisation
Plate-forme Grands magasins, grande distribution, banques Ubérisation
Prix Équilibre offre / demande Utilité perçue
Produit Bien, service Expérience, solution [10]
Progression Compétition (Darwin) Coopération (Kropotkine)
Rationalisation du processus Chaîne de travail Blockchain
Représentation de la nature Cartographie Jumeau numérique
Représentation de l'entreprise Comptabilité Business Intelligence
Ressource humaine Main d'œuvre cerveau-d’œuvre [3]
Richesse (Production de) Valeur ajoutée Utilité ajoutée [5]
Risque (Rémunération du) Dividende Plus-value [11]
Système technique Electricité Informatique
Valeur (Etalon de) Monnaie Token

BibliographieModifier

RéférencesModifier

  1. (pt) Gilson Schwartz, « Princípios de Iconomia », Revista da Associação Nacional dos Programas de Pós-Graduação em Comunicação,‎ (lire en ligne [PDF])
  2. Michel Volle. Prospective de l'Iconomie. Xerfi Canal, 25 mars 2013. Chronique
  3. a et b Aurélie Barbaux, « Comment engager la France dans l'Iconomie ? », sur L'Usine Nouvelle,
  4. Christian Saint-Étienne. Le sursaut de la France par l'Iconomie entrepreneuriale. Xerfi Canal, 12 septembre 2013. Interview
  5. a et b Vincent Lorphelin. Le triomphe de l'économie de l'utilité Le Monde, 20 juin 2015
  6. Saint-Étienne, Christian. Osons l'Europe des nations ? (French Edition) (Emplacements du Kindle 1143-1147). Humensis. Édition du Kindle
  7. Saint-Étienne, Christian. Osons l'Europe des nations ? (French Edition) (Emplacements du Kindle 1037-1042). Humensis. Édition du Kindle
  8. La vie Suspendue. Le Petit Parisien. 1er janvier 1889
  9. Michaël Valentin, Le Modèle Tesla - Du toyotisme au teslisme : la disruption d'Elon Musk, Paris, Dunod, , 256 p. (ISBN 978-2100788286)
  10. Saint-Étienne, Christian. Osons l'Europe des nations ? (French Edition) (Emplacements du Kindle 1200-1201). Humensis. Édition du Kindle.
  11. Saint-Étienne, Christian. Osons l'Europe des nations ? (French Edition) (Emplacements du Kindle 1116-1118). Humensis. Édition du Kindle.

Liens externesModifier