Ouvrir le menu principal

L'informatisation est une évolution de la société, au cours de laquelle le nombre d'ordinateurs, d'applications logicielles et la quantité de matériels informatiques utilisés augmentent.

L'informatisation a connu plusieurs phases dans son histoire. Après les débuts dans les années 1950 et 1960, a eu lieu dans les années 1970 et 1980 le développement des grands systèmes. Puis, dans les années 1990, se sont développés la microinformatique et le système ouvert (basé sur Unix). Depuis la fin des années 1990 et dans les années 2000, le monde entier connaît un fort développement d'internet, de la dématérialisation et de la production des biens immatériels.

L'informatisation, au sein des entreprises, peut conduire à d'importants gains de productivité, mais aussi à une amélioration de la qualité, éventuellement après une dématérialisation des documents. En fonction des modèles employés, l'informatisation peut conduire à certaines dérives productivistes (situation observée dans les années 1970 et 1980), mais elle peut aussi être un bon outil de gestion de la qualité (notamment avec internet). Ainsi, l'informatisation peut avoir des conséquences variées en termes de développement durable.

Plusieurs études ont été réalisées pour analyser l'impact de l'informatisation sur l'emploi, sans permettre de déterminer définitivement s'il est positif ou négatif[1].

BibliographieModifier

  • Les Enjeux culturels de l'informatisation, Françoise Gallouédec-Genuys, Philippe Lemoine, Documentation française, 1980

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :