Ouvrir le menu principal

Institution de retraite complémentaire des agents non titulaires de l’État et des collectivités publiques
Logo de l'organisation
Logo de l'Ircantec
Situation
Création 1970 (par fusion de l'Ipacte et de l'Igrante)
Domaine Retraites
Siège Paris et Angers
Langue Français
Dirigeant Jean-Pierre Costes (depuis 2015)

Site web www.ircantec.retraites.fr

L'Ircantec (Institution de retraite complémentaire des agents non titulaires de l'État et des collectivités publiques) est une caisse française de retraite complémentaire créée en 1970[1] pour les agents contractuels de droit public. Elle s'applique également aux agents recrutés au moyen d'un contrat aidé par une personne morale de droit public, aux agents titulaires à temps non complet, aux membres du gouvernement, aux agents titulaires sans droit à pension, aux praticiens hospitaliers, aux élus.

Conformément à l'article 51 de la loi no 2014-40 du 20 janvier 2014, des contractuels de droit privé peuvent cependant être affiliés à l'Ircantec dès lors que l'employeur est déjà adhérent du régime. Leur affiliation est maintenue, pendant une période transitoire jusqu'au 31 décembre 2016, tant que l'employeur ne connaît pas de modification de sa situation juridique, et après 2017 jusqu'à la rupture du contrat de travail de l'agent.

Sommaire

Organisation et gouvernanceModifier

L'Ircantec est dirigée par un Conseil d'administration paritaire de 34 membres (seize représentants des employeurs, seize représentants des organisations syndicales et deux personnalités qualifiées). L'Institution est gérée par la direction des retraites et de la solidarité de la Caisse des dépôts et consignations.

FonctionnementModifier

L'Ircantec est un régime par répartition, c'est-à-dire que les cotisations des salariés et celles de leurs employeurs sont utilisées directement pour payer les allocations des retraités, au titre d'une année donnée.

L'Ircantec est un régime par points : les cotisations du salarié et celles de son employeur lui permettent d’acquérir des points qui sont enregistrés chaque année sur un compte individuel et serviront de base au calcul de sa retraite.

Calcul des points Ircantec (par année) :

 

Gestion des réservesModifier

Par la mise en place de principes d'Investissement socialement responsable (ISR), le régime met ses réserves au service d'une économie qui préserve le capital social et humain des générations actuelles et futures[2].

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier