Ouvrir le menu principal

L'hyperplasie est un terme médical désignant un volume anormalement plus important d’un tissu ou d’un organe, due à l'augmentation du nombre de ses cellules.

Par exemple les tissus cicatriciels présentent davantage de tissus conjonctifs de soutien que les tissus non lésés, ce qui explique à la fois la densité et le volume plus importants des cicatrices, mais aussi certains problèmes chirurgicaux car la régénération tissulaire peut parfois pâtir de cette hyperplasie cicatricielle[1]. On retrouve aussi des hyperplasies conséquemment à certaines maladies (ex : goître dans les syndromes immunitaires touchant la thyroïde). De même un tissu peut croître en réponse à des stimuli ou des besoins de l'organisme (ex : hyperplasie du tissu adipeux de l'hypoderme chez les personnes atteinte de diabète ou en surpoids).

L'hyperplasie est à différencier de l’hypertrophie, laquelle désigne :

  • soit l'augmentation du volume d'une cellule (qui peut éventuellement causer une augmentation de volume au niveau macroscopique comme pour certaines pommes),
  • soit l'évolution par augmentation de volume d'un organe au sein d'une lignée ou d'une espèce (ex : les canines hypertrophiées du smilodon).

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier