Néoplasie

néoformation de tissus corporels qui se produit à la suite d'un dérèglement de la croissance cellulaire
Néoplasie

Causes MitoseVoir et modifier les données sur Wikidata

Traitement
Spécialité Oncologie
Classification et ressources externes
CIM-10 C00-D48
CIM-9 140-239.99
ICD-O 8000/1 et 800Voir et modifier les données sur Wikidata
DiseasesDB 28841
MedlinePlus 001310.
MeSH D009369

Wikipédia ne donne pas de conseils médicaux Mise en garde médicale

Le terme néoplasie (littéralement : nouvelle croissance) désigne une formation nouvelle — le néoplasme — qui se développe par prolifération cellulaire et qui présente une organisation structurale et une coordination fonctionnelle faible, voire nulle, avec le tissu environnant. Le mot « néoplasme » est le terme utilisé en médecine pour désigner une tumeur ou un cancer.

Cancer colorectal : exemple de colectomie avec néoplasme malin ayant commencé à envahir l'intestin (carcinome ; la forme rouge en cratère à bords irréguliers est la tumeur).

Un journal scientifique consacré à la recherche oncologique porte le nom de Neoplasia[1].

TypologiesModifier

Elle forme une masse tissulaire distincte qui peut être :

  • soit bénigne, elle est alors le plus souvent d'évolution lente et limitée et peut être traitée par résection ;
  • soit maligne, elle est alors progressive, proliférante, infiltrante, disséminante, récidivante, plus difficilement traitable et potentiellement fatale.

OriginesModifier

Les néoplasies peuvent être dues à des mutations aléatoires (dont dues au vieillissement), des facteurs génétiques, environnementaux (exposition à des produits cancérogènes) ou endocriniens (perturbateurs endocriniens notamment).

DiagnosticModifier

Le diagnostic se fait par :

Chez les adultes, les dermatomyosites (nécroses cutanées) sont fréquemment (dans 15 à 50 % des cas) associées à une néoplasie[2] (on parle de « dermatomyosite paranéoplasique »). Les dermatomyosites de l'adulte doivent inciter à rechercher un cancer sous-jacent.

Pour Sorensen et al.[3], les FPI (fièvres prolongées inexpliquées) sont un marqueur de néoplasies occultes.

Notes et référencesModifier

  1. Neoplasia – An International Journal for Oncology Research (page consultée le 8 octobre 2011).
  2. M. Burnouf et al. « Les nécroses cutanées dans les dermatomyosites de l'adulte sont prédictives de l'association à une néoplasie », Annales de dermatologie et de vénéréologie, vol. 130, no 3, p. 313-316 (2003). PMID 12746665
  3. (en) Henrik Toft Sørensen, Lene Mellemkjær, Mette Vinther Skriver, Søren P Johnsen, Bente Nørgård, Jørgen H Olsen, John A Baron, « Fever of unknown origin and cancer: a population-based study », Lancet Oncol, vol. 6, no 11,‎ , p. 851–5. (PMID 16257792, DOI 10.1016/S1470-2045(05)70346-6, lire en ligne [PDF])

Voir aussiModifier