Hydra viridissima

espèce de cnidaires

Hydra viridissima est une espèce d'hydre qui se trouve à la fois dans les eaux tempérées et tropicales fraîches.

H. viridissima a un corps très mince (de 5 à 15 mm de long pour environ 1 mm de large). Son orifice buccal (bouche-anus) est entouré de 6 à 10 tentacules. Ces tentacules sont un peu plus courts que le corps.

Sa couleur verte est due à la présence d'une algue unicellulaire symbiotique du genre Chlorella (Chlorella vulgaris). A la lumière du jour, cette symbiose permet de réaliser la photosynthèse essentielle à la survie de l'hydre. Chlorella vulgaris stimule la synthèse de certaines protéines chez l'hydre, et notamment de la protéine HvAPX1 (Putative ascorbate peroxidase). Cependant, cette symbiose n'est pas présente à des profondeurs où la photosynthèse n'est pas réalisable.

L'hydre se nourrit à l'aide de tentacules équipées de cnidocystes permettant l'immobilisation et la capture de petit organismes tel que des paramécies ou encore des daphnies.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :