Ouvrir le menu principal

Hussein-bey Ben-Salah

Hussein-bey Ben-Salah
Fonctions
Bey de Constantine
Prédécesseur Abdallah Bey
Successeur Ali-bey Ben-Youssef
Biographie
Nom de naissance Hussein-bey Ben-Salah

Hussein-bey Ben-Salah , (en arabe حسين باي بن صالح باي ), fils du turc Salah Bey et d'une algérienne[1], est un bey de Constantine. Il règne en 1806 (1221 de l'Hégire), pendant six mois dans cette province.

BiographieModifier

Nommé bey de la province de Constantine, Hussein-bey doit préparer ses troupes pour repousser les troupes tunisiennes commandées par Hamouda-Pacha. Pensant être soutenu par les troupes du dey d'Alger Ahmed II, occupées à mater la révolte kabyle de la tribu des Flissas qui refusaient de payer la gherama (indemnité collective). Hussein-bey doit combattre seul et après un combat inégal entre les deux belligérants, le bey de Constantine se réfugie avec ses hommes, sur Djemila.

Ahmed II réunit ses troupes et porte secours au bey. La bataille se déroule dans la vallée de Bou-Merzoug aux environs de Constantine, mais devant la supériorité des troupes algériennes aidées par les kabyles de Flissa, Hamouda-Pacha surpris, se retire jusqu'à la frontière tunisienne[2].

Hussein-bey accompagné de ses cavaliers, pour se venger de sa défaite, se rend à la rencontre des troupes de Hammouda Pacha, dans l'Ouad-Serate au sud du Kef (Tunisie). Cette expédition se termine par une déroute du bey de Constantine[3]. Pour cette cuisante défaite, il sera étranglé.

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. (ar) Les Bays de l'est algérien, sur hukam.net Consulté le 19 janvier 2012
  2. Société historique algérienne, Revue africaine, Paris, Bastide, , chap. 3, p. 266
  3. Ernest Mercier, Histoire de l'Afrique Septentrionale, Paris, Ernest Leroux, , chap. XXVIII, p. 473