Huo Yuanjia

pratiquant de Mizong Quan

Huo Yuanjia (chinois: 霍元甲; pinyin: huò yuánjiǎ, cantonais Jyutping: Fok3 Jyun4 Gaap3), né le à Tianjin et mort le , est un pratiquant de Mizong Quan, l'un des styles des arts martiaux chinois. Devenu légendaire pour ses combats victorieux contre des étrangers, bien que leur réalité soit controversée[1], il est considéré comme un héros national en Chine. Il est également célèbre pour son école d'arts martiaux, « l’école de culture physique Jingwu », fondée à Shanghai. Il connaît une très grande popularité tout comme un autre héros national, le maître Wong Fei Hung.

Huo Yuanjia

BiographieModifier

Le maître le plus célèbre de Mizong Quan (ou Mizong Yi) est probablement Huo Yuanjia, le dernier des quatre fils de Huo Endi, que son père écarte initialement de l’enseignement martial à cause de sa faible constitution. C’est pourtant lui qui devient finalement le successeur officiel de la tradition familiale (7e génération). Sa famille exerce le métier dangereux de convoyeurs de marchandises.

Il soutient la création de l'école Jingwu. En , Huo Yuanjia doit relever le défi d’une école japonaise de judo de Shanghai. L'issue de ce défi est contestée, mais il meurt peu de temps après, ce qui laisse place à des rumeurs d'empoisonnement par vengeance.

Notes et référencesModifier

  1. (en) Brian Kennedy et Elizabeth Guo, Jingwu, The School that transformed Kung Fu, Blue Snake Books, , 154 p. (ISBN 978-1-58394-242-0 et 1-58394-242-4, lire en ligne), p. 77

BibliographieModifier

Brian Kennedy et Elizabeth Guo, Jingwu, The School that transformed Kung Fu, Blue Snake Books, 2010 (ISBN 1583942424)

CinémaModifier

Plusieurs films font référence à ce maître des arts martiaux chinois :

Séries téléModifier

Lien externeModifier

http://hitoyume.over-blog.com/2013/11/huo-yuanjia.html