Lac Hulun

lac de Mongolie-Intérieure, en Chine
(Redirigé depuis Hulun)

Lac Hulun
Image illustrative de l’article Lac Hulun
Bateau sur une section asséchée du lac Hulun
Administration
Pays Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Subdivision Mongolie-Intérieure, Bannière droite du Nouveau Barag et Bannière gauche du Nouveau BaragVoir et modifier les données sur Wikidata
Subdivision Mongolie Intérieure
Géographie
Coordonnées 48° 58′ 23″ nord, 117° 26′ 08″ est
Superficie 2 399 km2
Longueur 90 km
Largeur 27 km
Altitude 539 m
Profondeur
 · Maximale
 · Moyenne

9 m
5,7 m
Hydrographie
Bassin versant 33 469 km2
Alimentation Kerulen
Émissaire(s) Argoun
Géolocalisation sur la carte : Chine
(Voir situation sur carte : Chine)
Lac Hulun

Le lac de Hulun ou Kulun (du mongol bitchig : ᠬᠦᠯᠦᠨ ᠨᠠᠭᠤᠷ ; cyrillique : Хөлөн нуур ; translittération : hölön naɣur)[1], ou encore Dalai nuur ou Dalaï Nuur (du mongol bitchig : ᠳᠠᠯᠠᠢ ᠨᠠᠭᠤᠷ ; cyrillique : далай нуур ; translittération : Dalai Naɣur, littéralement lac-mer ou lac-océan), également appelé lac Chalaï (du mongol bitchig : ᠴᠠᠯᠠᠢ ᠨᠠᠭᠤᠷ ; translittération : Chalai Naɣur) est un lac de la Mongolie-Intérieure, en Chine. La plupart du temps, il n'a pas d'émissaire. Ce n'est que dans les années particulièrement pluvieuses qu'une rivière se forme à son extrémité nord-est et que ses eaux vont rejoindre l'Argoun. Au sein du système Kerulen – Argoun – Amour, il fait alors partie du septième plus long fleuve du monde.

GéographieModifier

 
Carte du système Kerulen – Argoun – Amour

C'est un des cinq plus grands lacs d'eau douce de Chine, d'une surface d'environ 2 339 km2 qui varie selon les apports en eau. D'origine tectonique, il est alimenté principalement par le Kerulen au sud-ouest, mais aussi par le Orshuun (chinois : 乌尔逊河 ; pinyin : wūěrxùn hé, mongol : Оршуун гол) sur sa rive est. Peu profond, sa côte est relativement plate et est sablonneuse ou pierreuse suivant les endroits. Il est situé à 40 km au sud de la ville de Manzhouli dans une région de steppe peu peuplée au climat continental avec des hivers très froids (-25 °C en moyenne en janvier à Hailar) et des étés chauds et humides (20 °C en juillet). Le lac gèle en hiver.

Le lac abrite plus de 30 espèces de poissons et 200 sortes d'oiseaux dont des oiseaux migrateurs, des canards, des oies, des cygnes et des grues, en particulier la rare grue du Japon. Il est en passe de devenir une destination touristique avec des stations thermales et de vacances.

En 1995, 7 000 tonnes de poissons ont été péchés ainsi que 100 tonnes de crevettes et 1 500 000 écrevisses[2].

GalerieModifier

 
Le lac Hulun
 
Un jardin sur le lac Hulun

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

  1. Selon les transcriptions, on rencontre : Houloun, Koulon, Kulon, Kouloun, Khulun, etc., quelquefois avec le suffixe -nur, -nuur, -nor ou -noor signifiant « lac ».
  2. Hulun Hu sur worldlakes.org