Hovhannès Vanakan

Hovhannès Vanakan (en arménien Հովհաննես Վանական) ou Vanakan Vardapet (1181-1251) est un religieux et un historien arménien des XIIe et XIIIe siècles. Ce disciple de Mkhitar Goch, dont l'œuvre principale est aujourd'hui perdue, est le maître de Kirakos de Gandzak, de Vardan Areveltsi et de Grégoire d'Akner.

Hovhannès Vanakan
Biographie
Naissance
Décès
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Maître

BiographieModifier

Né en 1181[1] en Albanie du Caucase[2], Vanakan est un disciple de Mkhitar Goch à Nor-Getik[1]. Sa formation achevée, il fonde le monastère de Khoranachat[3], dont il est le principal enseignant[4]. Il y a à son tour comme disciples Kirakos de Gandzak, Vardan Areveltsi et Grégoire d'Akner[5]. Les Mongols pillent cependant le monastère dans les années 1230 et capturent Vanakan (ainsi que Kirakos de Gandzak) en 1236[3]. Durant l'été 1236, Vanakan est libéré par le versement d'une rançon et Kirakos parvient à s'évader ; tous deux retournent à Nor-Getik[6]. Vanakan meurt en 1251[1].

ŒuvresModifier

L'œuvre historique principale de Vanakan, l'Histoire de l'invasion tatare[7], est à présent perdue[5]. D'autres textes ont été conservés, comme Au sujet du début de la nouvelle année[3], un Commentaire des tables des canons[8], un Livre de questions[9] et des homélies[2].

Notes et référencesModifier

  1. a b et c (en) Agop Jack Hacikyan (dir.), The Heritage of Armenian Literature, vol. II : From the Sixth to the Eighteenth Century, Wayne State University, Détroit, 2002 (ISBN 0-8143-3023-1), p. 171.
  2. a et b (en) Vahan M. Kurkjian, A History of Armenia, Indo-European Publishing, Los Angeles, 2008 (ISBN 978-1604440126), p. 324.
  3. a b et c (en) Agop Jack Hacikyan (dir.), op. cit., p. 493.
  4. Gérard Dédéyan (dir.), Histoire du peuple arménien, Toulouse, Éd. Privat, (1re éd. 1982), 991 p. [détail de l’édition] (ISBN 978-2-7089-6874-5), p. 357.
  5. a et b Dédéyan 2007, p. 359.
  6. (en) Robert Bedrosian, « Kirakos Ganjakets'i's History of the Armenians: Translator's Preface », (consulté le 12 novembre 2008).
  7. (en) Vahan M. Kurkjian, op. cit., p. 325.
  8. Claude Mutafian (dir.), Arménie, la magie de l'écrit, Somogy, Paris, 2007 (ISBN 978-2-7572-0057-5), p. 111.
  9. (en) Gary A. Anderson, Michael E. Stone et Johannes Tromp (dir.), Literature on Adam and Eve — Collected Essays, Brill Academic Publishers, Leyde, Boston, Cologne, 2000, (ISBN 978-9004116009), p. 155.

Voir aussiModifier

Article connexeModifier