Hortensius (consul désigné en -108)

consul romain en 108 av. J.-C.
Lucius Hortensius
Fonctions
Sénateur romain
Consul
Biographie
Naissance
Décès
Entre et Ie siècle av. J.-C.Voir et modifier les données sur Wikidata
Lieu inconnuVoir et modifier les données sur Wikidata
Époque
République romaine tardive (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Père
InconnuVoir et modifier les données sur Wikidata
Mère
InconnueVoir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Sempronia Tuditana (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Lucius Hortensius (d)
Quintus Hortensius Hortalus
Hortensia (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Gens
Hortensii (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Hortensius, prénommé Lucius ou Quintus[1], est un homme politique de la République romaine, consul désigné pour l'an 108 av. J.-C., mais il est poursuivi avant de pouvoir prendre ses fonctions.

FamilleModifier

Il est membre de la famille plébéienne des Hortensii. Il peut être l'oncle du célèbre orateur et consul Quintus Hortensius Hortalus[2].

BiographieModifier

Il a peut-être servi comme légat sous Quintus Mucius Scævola l'Augure en Asie en 121 et est témoin au procès de ce dernier en 120[3].

En 111, Hortensius est probablement préteur en Sicile[4].

Il est élu consul avec Servius Sulpicius Galba aux élections de mi-109 pour l'année suivante, 108, mais il est jugé et condamné avant de prendre ses fonctions, probablement pour corruption électorale[5]. Marcus Aurelius Scaurus est nommé à sa place.

Notes et référencesModifier

  • Sources modernes
  1. Broughton 1951, p. 541-542.
  2. Broughton 1951, p. 542.
  3. Broughton 1951, p. 524-525.
  4. Broughton 1951, p. 540-542.
  5. Swan 1967, p. 240.
  • Sources antiques

BibliographieModifier

  • François Hinard (dir.), Histoire romaine des origines à Auguste, Fayard, , 1075 p. (ISBN 978-2-213-03194-1)
  • (en) T. Robert S. Broughton, The Magistrates of the Roman Republic : Volume I, 509 B.C. - 100 B.C., New York, The American Philological Association, coll. « Philological Monographs, number XV, volume I », , 578 p.
  • (en) Michael Swan, The Consular Fasti of 23 BC and the Conspiracy of Varro Murena, vol. 71, Harvard Studies in Classical Phililogy,