Hold-up sur pellicule

album de bande dessinée

Hold-up sur pellicule
10e histoire de la série Benoît Brisefer
Scénario Dugomier
Thierry Culliford
Dessin Pascal Garray
Couleurs Nine
Studio Leonardo
Genre(s) Franco-Belge

Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Langue originale français
Éditeur Le Lombard
Première publication 1993 en album
ISBN 2-80361-041-8
Nb. de pages 44
Albums de la série

Hold-up sur pellicule est le dixième histoire de la série Benoît Brisefer de Thierry Culliford et Pascal Garray (c'est aussi le nom du huitième album de la série, qui reprend cette histoire)[1]. Elle est publiée pour la première fois en album en 1993 soit 15 ans après l'histoire précédente.

RésuméModifier

Les studios Mondiafilm projettent de réaliser un film sur la vie de Lady d'Olphine et engagent Madame Adolphine pour tenir le rôle principal. Celle-ci se rend sur les lieux du tournage, accompagnée de Benoît et il s'avère que l'une des scènes du film se déroulera dans une véritable salle des coffres, dont la chambre forte est remplie de lingots d'or.

Trois bandits l'apprennent et projettent de voler les lingots en profitant du désordre occasionné par le tournage. Malheureusement, la trop grande gentillesse de Madame Adolphine la rend incapable de jouer correctement le rôle de Lady d'Olphine, ce qui remet en cause la suite du tournage.

Afin de permettre au film de continuer, les bandits se rendent à l'atelier de Serge Vladlavodka et réactivent Lady d'Olphine, avec le projet de faire l'échange avec la vraie Madame Adolphine. En effet, qui d'autre que Lady d'Olphine peut mieux jouer le rôle de Lady d'Olphine ?

Personnages principauxModifier

  • Benoît Brisefer
  • Madame Adolphine
  • Lady d'Olphine

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Benoît Brisefer -8- Hold-Up sur pellicule », sur www.bedetheque.com (consulté le )