Hicham Ikhtiar

militaire syrien

Hicham Ikhtiar (né en 1941 à Damas – mort le à Damas) est un général syrien, chef de la Sécurité nationale de la République arabe syrienne.

Hicham Ikhtiar
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nom dans la langue maternelle
هشام الاختيارVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Religion
Parti politique
Parti Baas syrien (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Grade militaire

Ikhtiar a d'abord été le chef de la direction générale de la sécurité de 2001 à 2005 avant d'être nommé chef de la Sécurité nationale.

En 2006, les États-Unis ont annoncé que les citoyens et organisations américains ont l’interdiction de se livrer à des transactions avec Ikhtiyar, pour ne pas "contribuer de façon significative à l'appui du gouvernement syrien", qui était considéré comme terroriste pour son aide aux djihadistes d'Irak. L'année suivante, Ikhtiar figurait dans la liste des personnes interdites de pénétrer aux États-Unis.

En , il est chargé de réprimer les premières manifestations dans la ville de Deraa qui ont débouché sur un siège complet de la ville. Cela a causé la mort de centaines de manifestants et a provoqué le conflit syrien de 2011-2012.

Il est gravement blessé le lors de la guerre civile syrienne par une bombe placée dans le quartier général de la sécurité nationale à Damas[1],[2] et meurt des suites de ses blessures deux jours plus tard[3].

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Syria defence minister killed in Damascus bomb », The Telegraph, (consulté le )
  2. (en) « Syria conflict: 'Suicide bomb' kills defence minister », BBC News,
  3. (en) L'Obs avec AFP, « Syrie: décès du chef de la Sécurité nationale, blessé dans l'attentat de Damas »,

Lien externeModifier