Hermann de Hesse-Rotenbourg

prince allemand

Hermann IV de Hesse-Rotenbourg ( à Cassel à Rotenburg an der Fulda), est le premier landgraviat de Hesse-Rotenbourg. Il est le quatrième fils du landgrave Maurice de Hesse-Cassel et de sa seconde épouse, Juliane de Nassau-Dillenbourg.

Hermann de Hesse-Rotenbourg
Biographie
Naissance
Décès
Surnom
Der FütterndeVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Famille
Père
Mère
Fratrie
Conjoints
Sophie Juliana de Waldeck-Wildunguen (d)
Kunigunde Juliane van Anhalt-Dessau (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Membre de

BiographieModifier

Lorsque le landgraviat de Hesse-Rotenburg est créée en 1627, Hermann prend la régence à Rotenbourg.

À Waldeck le Hermann épouse en premières noces Sophie Juliane de Waldeck (b. Altenwildungen, - d. Ziegenhain, ) fille de Christian de Waldeck. Ils ont une fille:

  • Juliane (Cassel, - Cassel, ).

À Weimar, le Hermann épouse en secondes noces Cunégonde Juliane d'Anhalt-Dessau (Dessau, - Rotenburg, ), fille de Jean-Georges Ier d'Anhalt-Dessau. Ce mariage est resté sans enfant.

Hermann souffre toute sa vie d'une infirmité au pied, ce qui lui rend impossible une carrière militaire. Au lieu de cela, il est allé dans le champ scientifique. Il est devenu un célèbre chercheur dans les domaines de la météorologie, des mathématiques, de l'astronomie et de la géographie. Son traité Beiläufige Cosmographische Beschreibung des Niederfürstentums Hessen de 1641 est parmi les ouvrages de référence du XVIIe siècle pour la géographie de la région de Hesse. L'école à Rotenbourg est détruite en 1637, au cours de la Guerre de Trente Ans. En 1651, Hermann construit une nouvelle école, à ses propres frais, à l'adresse Löbergasse 2, comme indiqué par une inscription sur le bâtiment.

Après que de nouveaux territoires aient été acquis, le Landgraviat de Hesse-Rotenbourg est divisé entre trois frères en 1648. Hermann conserve une réduction de Hesse-Rotenbourg; Frederick reçoit la Hesse-Eschwege et Ernest la Hesse-Rheinfels. En 1655, Frédéric meurt sans héritier mâle, et Eschwege revient à Ernest. En 1658, Hermann meurt sans descendance et Rotenbourg revient à Ernest.

SourcesModifier

  • La Société historique de l'Ancien district de Rotenbourg

RéférencesModifier

Liens externesModifier