Ouvrir le menu principal

BiographieModifier

Fils du byzantiniste Herbert Hunger, il étudie l'assyriologie de 1960 à 1966, d'abord à l'université de Vienne, puis à l'université de Heidelberg (1963–1964), et enfin à l'université de Münster[1] (1964–1966), où il obtient son doctorat en 1966[1].

De 1967 à 1970, il est assistant de recherche à l'Institut archéologique allemand à Bagdad[1].

Il est professeur associé à l'Institut oriental de l'université de Chicago de 1976 à 1978, puis professeur agrégé d'assyriologie à l'université de Vienne de 1978 à 2007[1].

Membre de l'Académie autrichienne des sciences et de la Société américaine de philosophie[1], il devient membre honoraire de l'American Oriental Society en 2010[1].

Il est également l'un des rédacteurs du journal scientifique Archiv für Orientforschung[2], l'un des journaux les plus prestigieux dans le domaine des études du Proche-Orient ancien.

Publications sélectivesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e et f (en) Notes biographiques et publications d'Hermann Hunger sur le site topoi.org
  2. (de) Archiv für Orientforschung, Institut für Orientalistik, Universität Wien.

Voir aussiModifier

Liens externesModifier