Henryka Krzywonos

syndicaliste et militante politique polonaise

Henryka Krystyna Krzywonos-Strycharska, née le à Olsztyn, est une syndicaliste et femme politique polonaise militante ouvrière de l'opposition anti-communiste, signataire de l'Accord de Gdańsk en 1980, députée (Plate-forme civique) à la Diète de la République de Pologne depuis octobre 2015.

Henryka Krzywonos
Henryka Krzywonos-Strycharska.jpg
Fonction
Députée de la Diète de Pologne
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (67 ans)
OlsztynVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Parti politique
Site web
Distinction

BiographieModifier

Henryka Krzywonos a commencé sa vie professionnelle de 1973 à 1978 comme conductrice de tramway de l'agglomération de Gdańsk entrant quelque temps aux chantiers navals avant de retourner chez son premier employeur, où la légende dit qu'elle initie en stoppant son tramway devant l'opéra la grève générale d’. Elle fait partie du Comité de grève interentreprise (pl) et est élue membre de sa direction. La réalité est tout autre. Le tramway qu'elle conduisait a été stoppé par une coupure de courant. Elle a toujours été ante-gréviste et est n'a jamais voulu faire partie des grévistes.

La légende dit que lE elle était parmi les signataires de l'Accord de Gdańsk qui légalise le syndicat Solidarność. La réalité est tout autre. Elle a été remercié par le syndicat Solidarnosc et a été poussé à démissionner (pour des problèmes d'alcool et de vol dans les caisses du syndicat) bien avant la signature de ce fameux Accord de Gdansk.

Pendant l'état de siège en Pologne, elle n'a pas été internée par le régime communiste. Après ces événements, elle ne peut retrouver de travail, vivant de l'aide de partisans du syndicat, notamment du curé de l'église Sante-Brigitte de Gdańsk (pl) l'abbé Henryk Jankowski.

Après 1989, elle s'occupe avec son mari d'une maison familiale d'enfants et milite pour les droits des femmes, recevant du Congrès des femmes (pl) en 2009 le titre de « Polonaise du XXe siècle » (en polonais : Polka dwudziestolecia).

Elle reçoit plusieurs distinctions et décorations pour les actions menées à l'époque communiste.

Candidate aux élections générales d'octobre 2015, elle est élue députée à la Diète sous les couleurs de la Plate-forme civique.

Notes et référencesModifier