Henry Vassall-Fox (3e baron Holland)

personnalité politique britannique, 3e baron Holland

Henry Vassal Fox
Henry Vassall-Fox 3rd Baron Holland (1795).jpg
Fonctions
Chancelier du duché de Lancastre
-
Chancelier du duché de Lancastre
-
Lord du Sceau privé
-
Titre de noblesse
Baron Holland (en)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 66 ans)
LondresVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Church of St Michael, Millbrook (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Père
Mère
Mary Fox (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Caroline Fox (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Elizabeth Vassall (en) (à partir de )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Charles Richard Fox
Henry Edward Vassall-Fox Holland
Mary Elizabeth Fox (d)
Stephen Fox (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Statut
Propriétaire d'esclaves (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Parti politique
Membre de
Genre artistique

Henry Vassall-Fox, 3e baron Holland, est un homme d’État anglais, fils de Stephen Fox petit-fils de Henry Fox, premier baron Holland.

BiographieModifier

Il est l'un des plus importants leaders du parti whig en Angleterre, né à Winterslow-House le , mort le . Il est le neveu de Charles James Fox, dont il suit les traces, dès son entrée au Parlement, en 1798. Il fait partie du dernier ministère de son oncle, Charles James Fox, comme lord du sceau privé (1806-1807), et, en 1815, proteste seul contre l'exil de Napoléon, dont il adoucit, autant qu'il est en son pouvoir, la captivité. Il est Lord du sceau privé de 1806 à 1807. Rentré dans le cabinet en , comme chancelier du duché de Lancastre, lord Holland prend une part active aux mesures whig qui suivent, surtout à la réforme parlementaire.

Orateur brillant et spirituel, propagateur de toutes les idées progressives, il est aussi un bon écrivain. On a de lui une Vie de Lope de Vega et de Guillen de Castro (1806, 2 vol. in-8°); des Discours prononcés à la Chambre des lords (1841, in-8°); Mémoires du parti whig à mon époque (1852-1854, 2 vol. in-8°).

SourceModifier

  • Grand dictionnaire universel du XIXe siècle

Liens externesModifier