Henry Fournier-Foch

militaire français

Henry Fournier-Foch, surnommé « Tovarich Kapitaine Foch », né le à Saint-Nicolas-de-Port et mort le à Cordon, est un militaire français.

Henry Fournier-Foch
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 93 ans)
CordonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Grade militaire

BiographieModifier

Petit-fils du maréchal Ferdinand Foch, il participe à la Seconde Guerre mondiale en tant que capitaine d'une compagnie de chars. Fait prisonnier en 1940, il est emmené dans un Oflag allemand en Poméranie. Il parvient à s'échapper en 1945 et à rejoindre les lignes soviétiques, leur livrant des informations importantes sur les emplacements de canons ennemis à Pyrzyce. Les soviétiques remportent aisément la bataille qui suit dans le cadre de l'offensive de Poméranie orientale.

Il intègre l'Armée rouge sous le nom de « Tovarich Kapitaine Foch » et reçoit plusieurs décorations soviétiques au cours de sa carrière atypique. Il finit podpolkovnik (lieutenant-colonel), soit le grade le plus élevé pour un militaire français dans l'Armée Rouge.

BibliographieModifier

  • Henry Fournier-Foch (préf. Michel Mohrt), Tovarich Kapitaine Foch : Souvenirs de guerre, Éditions de La Table Ronde, , 280 p. (ISBN 978-2710324164).