Henriette von Schirach

écrivaine allemande

Henriette von Schirach, née Henriette Hoffmann le dans le quartier de Schwabing à Munich (Allemagne) et morte le dans le même quartier, est une femme de lettres allemande, qui fut l'épouse du dirigeant national-socialiste Baldur von Schirach. Elle est la fille du photographe officiel du régime, Heinrich Hoffmann, et la seule personne connue qui se soit personnellement opposée auprès d'Hitler à l'extermination des Juifs.

Henriette von Schirach
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 78 ans)
MunichVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nom de naissance
Henriette HoffmannVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Père
Conjoint
Enfant
Richard von Schirach (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Parti politique
Heinrich Hoffmann, Henriette von Schirach - Mutter Erde fec.jpg
Vue de la sépulture.

BiographieModifier

Elle est la fille du photographe Heinrich Hoffmann et de Therese Baumann.

En 1943 une dispute éclata entre Henriette et Hitler. Henriette aurait reproché à Hitler le traitement des femmes juives en Hollande, et indirectement le génocide des Juifs : Hitler qui ne parlait jamais de ce sujet en public, déclara, en formant de ses mains deux coupes que le sang de 10 000 Allemands coulait chaque jour et qu’il fallait rétablir un « équilibre » ; il ajouta qu’elle devait « apprendre à haïr », comme lui l’a fait. Henriette aurait répliqué, citant l’Iphigénie de Goethe : « Je ne suis pas là pour partager la haine (Mithassen) mais l’amour (Mitlieben) ».

Après la guerre, elle s’emploie à souligner le caractère humain d’Adolf Hitler, n’hésitant pas à dire de la défaite de 1945 qu’il s’agissait du « prix de la gloire »[1].

OuvragesModifier

NotesModifier

  1. Anna Maria Sigmund (trad. Janine Bourlois), Les femmes du IIIe Reich, Paris, JC Lattès, , 336 p. (ISBN 978-2-7096-2541-8, OCLC 163528299), p. 289-290.

SourcesModifier

.

Articles connexesModifier