Henri Skoda

mathématicien français

Henri Skoda, né en 1945, est un mathématicien français spécialisé dans l'analyse de plusieurs variables complexes[1].

Henri Skoda
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Directeurs de thèse
Distinction

CarrièreModifier

Admis en 1964 à l'École normale supérieure, Henri Skoda est reçu en 1967 à l'agrégation de mathématiques. Il obtient en 1972 le doctorat d'État à l'université Nice-Sophia-Antipolis, avec une thèse préparée sous la direction d'André Martineau (conseiller principal) et de Pierre Lelong (second conseiller) et intitulée Étude quantitative des sous-ensembles analytiques de Cn et des idéaux de fonctions holomorphes[2]. Après avoir enseigné à Toulon, il est nommé en 1976 professeur à l'université Pierre-et-Marie-Curie (Paris-VI), où il animera pendant de nombreuses année un séminaire d'analyse complexe avec Pierre Lelong et Pierre Dolbeault.

Prix et distinctionsModifier

En 1978, il a reçu le prix Poncelet et, en tant que conférencier invité au Congrès international des mathématiciens à Helsinki, a donné une conférence intitulée Integral methods and zeros of holomorphic functions[3].

Parmi les étudiants qui ont préparé leur doctorat sous sa direction, on compte notamment Jean-Pierre Demailly[4].

Bibliographie sélectiveModifier

  • « Solution à croissance du second problème de Cousin dans Cn », Annales de l'Institut Fourier, vol. 21, no 1,‎ (lire en ligne)
  • « Application des techniques L2 à la théorie des idéaux d'une algèbre de fonctions holomorphes avec poids », Annales scientifiques de l'École normale, vol. 5, no 4,‎ (lire en ligne)
  • « Sous-ensembles analytiques d'ordre fini ou infini dans Cn », Bulletin de la Société mathématique de France, vol. 100,‎ , p. 353-408 (lire en ligne)
  • Avec Joël Briançon : « Sur la clôture intégrale d'un idéal de germes de fonctions holomorphes en un point de Cn », C. R. Acad. Sci. Paris Sér. A, vol. 278,‎ , p. 949-951 (Math Reviews 0340642)
  • « Valeurs au bord pour les solutions de l'opérateur dn, et caractérisation des zéros des fonctions de la classe de Nevanlinna », Bulletin de la Société mathématique de France, vol. 104,‎ , p. 225-299 (lire en ligne)
  • « Fibrés holomorphes à base et à fibre de Stein », Inventiones mathematicae, vol. 43, no 2,‎ , p. 97-107 (DOI 10.1007/BF01390000)
  • « Prolongement des courants, positifs, fermés de masse finie. », Inventiones mathematicae, vol. 66, no 3,‎ , p. 361-376 (DOI 10.1007/bf01389217, lire en ligne)
  • « Morphismes surjectifs de fibrés vectoriels semi-positifs », Annales scientifiques de l'École normale, vol. 11, no 4,‎ (lire en ligne)
  • « Morphismes surjectifs et fibrés linéaires semi-positifs », Séminaire Pierre Lelong-Henri Skoda (Analyse) Année 1976/1977, Springer Berlin Heidelberg,‎ , p. 290-324 (DOI 10.1007/BFb0063255)
  • Avec J.-P. Demailly : « Relations entre les notions de positivités de P.A. Griffiths et de S. Nakano pour les fibrés vectoriels », Séminaire Pierre Lelong-Henri Skoda (Analyse) Années 1978/79, Springer Berlin Heidelberg,‎ , p. 304-309 (DOI 10.1007/BFb0097764)
  • « Relèvement des sections globales dans les fibrés semi-positifs », Séminaire Pierre Lelong-Henri Skoda (Analyse) Années 1978/79, Springer Berlin Heidelberg,‎ , p. 259-303 (DOI 10.1007/BFb0097763)
  • « Prolongement des courants, positifs, fermés de masse finie », Inventiones mathematicae, vol. 66, no 3,‎ , p. 361-376 (DOI 10.1007/bf01389217, lire en ligne)

RéférencesModifier

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Henri Skoda » (voir la liste des auteurs).

Liens externesModifier