Henri Salaün (squash)

joueur de squash américain

Henri Salaün
Image illustrative de l’article Henri Salaün (squash)
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance
Brest, France
Décès (à 88 ans)
Needham, États-Unis
Prise de raquette Droitier
Palmarès
Championnat national V(4)
Meilleurs résultats
World Open British Open Hong Kong Qatar Classic US Open
Individuel V(1)
Dernière mise à jour : août 2019

Henri Salaün, né le à Brest et mort le à Needham est un joueur de squash représentant les États-Unis[1]. Il remporte la première édition de l'US Open en 1954 et il est champion des États-Unis à quatre reprises entre 1955 et 1961 et cinq fois finaliste. En 2000, Henri Salaün fait partie de la classe inaugurale des intronisés au Temple de la renommée du squash américain[2].

BiographieModifier

Petit-fils de l'amiral Henri Salaün, il nait en 1926 à Brest en France. A 14 ans, il est un joueur de tennis prometteur mais en 1940, il fuit l'occupation nazie et émigre aux États-Unis. Après avoir déménagé à Boston, il apprend à parler anglais en allant au cinéma et s'inscrit à la Deerfield Academy (en), où il apprend à jouer au squash[3]. Il retourne ensuite en France pour servir d'interprète en tant que sergent dans la troisième armée. Après guerre, il reste d'abord en France et joue dans une équipe professionnelle de football à Nice puis repart aux États-Unis et obtient son diplôme en 1949 à l'université Wesleyenne.

Il remporte les Championnats des États-Unis (USSRA) à quatre reprises (1955, 1957, 1958 et 1961), et il est finaliste à cinq autres reprises. Il remporte également l'US Open inaugural en 1954, amateur battant le légendaire joueur professionnel Hashim Khan en finale, lui infligeant sa première défaite et réussissant l'un des plus grands renversements de l'histoire de ce sport[4].

Il apparait sur la couverture du Sports Illustrated avec Diehl Mateer en 1958, la seule fois qu'un joueur de squash a fait la couverture de ce magazine[5].

Henri Salaün fait sa dernière apparition aux championnats nationaux américains en 1966 lorsque, à quelques mois de son 40e anniversaire, il atteint les demi-finales.

Henri Salaün meurt le à l'âge de 88 ans. Il est tombé dans les escaliers de sa maison à Needham et ne s'en est jamais remis[6].

PalmarèsModifier

TitresModifier

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier