Ouvrir le menu principal
Henri J. Nijdam
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Henri Nijdam le .
Biographie
Naissance
Nationalité

Henri J. Nijdam, né le (68 ans) à Marseille, est un dirigeant d’entreprise, directeur de la publication et de la rédaction du Nouvel Économiste[1].

BiographieModifier

FamilleModifier

Henri Jacques Frédéric Nijdam est né le dans le 9e arrondissement de Marseille du mariage de Johan Nijdam, industriel, et d'Hélène Baude[2].

De son mariage le avec Sylvie Parent, sont nés deux enfants Egon et Otto-Henri[2]. Divorcé, il est le père d'une fille Olympe[3], seconde fille de Gaël Tchakaloff[4].

FormationModifier

Henri Nijdam effectue toute sa scolarité chez les Jésuites à Marseille (École libre de Provence 1956-1969) et obtient une maîtrise en sciences économiques à l'Université d'Aix-Marseille (1969-1972)[2].

Carrière professionnelleModifier

Chef de produit marketing chez Colgate-Palmolive de 1973 à 1976, il est ensuite directeur commercial au sein de la régie publicitaire Interdeco de 1977 à 1979, puis directeur marketing chargé du développement pour l’Europe continentale du groupe United Biscuits de 1979 à 1983[2].

En 1984, il entame une carrière d’entrepreneur et d’éditeur de presse, et rachète en LBO avec Gilles Cahen-Salvador et différents fonds d’investissement le journal Stratégies[5].

Il cofonde la même année LBO France aux côtés de Gilles Cahen-Salvador et Renato Mazzolini.

Il préside et développe le groupe Stratégies qu’il inscrit sur le marché libre de la bourse de Paris en 1987, avant d’en céder le contrôle au groupe Reed-Elsevier en 1990.

Depuis 1990, il se spécialise ensuite, en association avec des fonds d’investissements, dans la création, le rachat, le redéploiement de journaux et de magazines [5] à destination des professionnels ou du grand public : de 1990 à 1997, il est président du groupe de presse Capital Média (L’Éperon, La Revue du vin de France, Le Nouvel Économiste, Votre beauté, Coiffure de Paris, Mariages, Capital Finance, Le Trombinoscope, Pubblicita Italia, Media Italia), et co-opérateur du groupe de presse portugais Media Capital ( O’Independente, Diario Economico, Valor, Expansao, Briefing, etc.)). Il est président-directeur de la publication du Nouvel Économiste de 1992 à 1996[2]. Il y revient en 2003[6] et depuis 2004 en est de nouveau le président-directeur de la publication et directeur de la rédaction[3], direction qu'il partage avec Gaël Tchakaloff, la mère de sa fille[4].

Activités complémentairesModifier

Henri Nijdam est détenteur du titre de champion de France 1967 de Concours complet d’équitation SHR&U individuel et par équipes[2].

Parallèlement à son activité professionnelle, il enseigne le marketing et la communication (section économique et financière en 3e année) à l’Institut d'études politiques de Paris (IEP), comme maître de conférence (1976-1979), puis comme chargé de cours (1979-1985)[2].

Il exerce la fonction de juge consulaire au Tribunal de commerce de Paris en 2001-2002[2],.

Depuis 1990, Henri Nijdam est président de la compagnie financière de Porquerolles[2],[3].

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Le Nouvel Économiste.
  2. a b c d e f g h et i Who's Who in France, édition 2001-2002,p. 1377.
  3. a b et c Who's Who in France, édition 2015,p. 1676.
  4. a et b Luc Le Vaillant, « Gaël Tchakaloff, empathissante », sur le site du quotidien Libération, (consulté le 19 octobre 2017).
  5. a et b « Stratégies et moi: HENRI NIJDAM », sur le site du magazine Stratégies, (consulté le 19 octobre 2017).
  6. « Henri J. Nijdam revient au Nouvel Économiste », sur le site du magazine L'Obs, (consulté le 19 octobre 2017).