Henri II de Reuss-Gera

comte allemand
Henri II de Reuss-Gera
Heinrich Posthumus Reuß.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 63 ans)
GeraVoir et modifier les données sur Wikidata
Surnom
Der SpeisendeVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Heinrich XVI Reuss zu Gera (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Dorothea zu Solms-Laubach (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoints
Magdalena zu Hohenlohe-Neuenstein (d) (à partir de )
Madeleine de Schwarzbourg-Rudolstadt (à partir de )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Henri X de Reuss-Lobenstein
Reuß-Gera, Graf Heinrich VIII. (d)
Ernestine Reuss (d)
Heinrich II. Reuß (d)
Henri III de Reuss-Plauen
Dorothea Magdalene von Kirchberg (d)
Dorothea Sibylla Schenck zu Tautenburg (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Membre de

Henri II de Reuss-Gera (branche cadette), surnommé le Posthume ( à Gera - à Gera) est seigneur de Gera, de Lobenstein et d'Oberkranichfeld.

La vieModifier

Henri II est né à titre posthume, comme le fils unique de Henri XVI de Reuss-Gera (1530-1572), le fondateur de la branche Cadette, et son épouse, la comtesse Dorothée de Solms-Sonnewalde (1547-1595).

Henri réussi à promouvoir l'éducation et l'économie de son pays. En 1608, il fonde le lycée Rutheneum à Gera (maintenant le Goethe-Gymnasium/Rutheneum). Contre l'avis de son conseiller théologique, il accorde l'asile à des calvinistes réfugiés en provenance de la Flandre et logés dans sa capitale, la ville de Gera. Cela conduit à une recrudescence de la production de la laine et un boom économique. Au cours de son règne, Gera devient aussi un centre culturel. Il est un invité fréquent dans les cours de Vienne et de Dresde.

Henri II est mort le , et est enterré dans l'église Salvator à Gera. Il a commandé au compositeur Heinrich Schütz ses obsèques en musique pour cette occasion[1]. Son cercueil richement décoré de cuivre, avec des proverbes bibliques et des chorals évangéliques, est transféré à l'église Saint-Jean en 1995. En 2011, il est montré dans une exposition sur les pratiques funéraires dans le début de l'ère moderne dans le musée de la ville de Gera. Il est également exposée dans le Musée pour Sépulcrale de la Culture dans la ville de Cassel.

Mariages et descendanceModifier

À Weikersheim le , Henri II épouse Magdalena ( - ), fille de Wolfgang, comte de Hohenlohe-Weikersheim-Langenbourg. Ils ont une fille:[2]

  • Dorothée Magdalena ( - ), mariée en 1620 à Georges de Kirchberg.

À Rudolstadt, le , Henri II épouse Madeleine de Schwarzbourg-Rudolstadt ( - ), fille du comte Albert VII de Schwarzbourg-Rudolstadt. Ils ont dix-sept enfants:

  • Julienne Marie ( - ), mariée en 1614 à David de Mansfeld-Schraplau.
  • Henri Ier ( - )
  • Agnès ( - ), mariée en 1627 à Ernest Louis de Mansfeld-Heldrungen.
  • Élisabeth Madeleine ( - ).
  • Henri II ( - ), Seigneur de Gera et Saalburg.
  • Henri III ( - ), Seigneur de Schleiz.
  • Henri IV ( - ).
  • Henry V ( - 3/), jumeau avec Henry VI.
  • Henry VI ( - 3/), jumeau avec Henry V.
  • Sophie Hedwige ( - ).
  • Dorothée Sibylle ( - ), mariée en 1627 à Christian Schenk de Tautenbourg.
  • Henry VII ( - ).
  • Henry VIII ( - ).
  • Anne Catherine ( - ).
  • Henry IX ( - ), Seigneur de Schleiz.
  • Ernestine ( - ), mariée en 1639 à Otto Albert de Schönbourg-Hartenstein.
  • Henri X ( - ), Seigneur de Lobenstein et Ebersdorf.

RéférencesModifier

  1. Philippe Herreweghe, notice du CD Musikalische Exequien, La Chapelle royale, 1987, HMC 901261
  2. REUSS in: An Online Gotha by Paul Theroff [retrieved 17 August 2016].

BibliographieModifier

  • (de) « Publications de et sur Henri II de Reuss-Gera », dans le catalogue en ligne de la Bibliothèque nationale allemande (DNB).
  • (de) Ferdinand Hahn, « Heinrich der Jüngere Postumus », dans Allgemeine Deutsche Biographie (ADB), vol. 11, Leipzig, Duncker & Humblot, , p. 579-583
  • Thomas Gehrlein: Das Haus Reuss. Älterer und Jüngerer Linie, brochure, 2006
  • Heinrich P. Reuss et Heike Karg: Die Sterbenserinnerung des Heinrich Posthumus Reuss (1572-1635). Konzeption des sennes Leichenprozesses, 1997
  • Hagen Enke: Dissertationis de Henrici Posthumi Rutheni vita et regno historicae commentatio. Vorbereitende Überlegungen zu einer dans la monographie über das Leben und die Regierungszeit des Heinrich Posthumus Reuss (1572/95–1635), dans: l'Annuaire des Musées Reichenfels-Hohenleuben, numéro 44, 159e rapport annuel de la Vogtländischen Altertumsfor-schenden Vereins zu Hohenleuben e.V., Hohenleuben, 2000, p. 17-34.
  • Hagen Enke: Heinrich Posthumus Reuss (1572/95–1635) und die Fruchtbringende Gesellschaft, dans: Klaus Crèche (ed.): Mourir Fruchtbringer - eine Teutschhertzige Gesellschaft, Jenaer Germanistische Forschungen, nouvelle série, vol. 10, p. 39-60

Liens externesModifier