Henri-Frédéric de Wurtemberg-Winnental

Henri Frédéric de Wurtemberg-Winnental (né le à Stuttgart et mort le à Winnental) est un général de cavalerie allemand.

Henri-Frédéric de Wurtemberg-Winnental
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 46 ans)
Activité
Famille
Père
Mère
Fratrie

Il est le fils de Frédéric-Charles de Wurtemberg-Winnental (1652-1698) et de son épouse Éléonore-Julienne de Brandebourg-Ansbach (1663-1724).

BiographieModifier

Il reçoit sa formation à l'université de Tübingen et de Genève. En 1703, vient à la Cour de Frédéric Ier de Prusse, à Berlin. Il obtient une Commanderie du grand bailliage de Brandebourg et entre dans l'armée néerlandaise lors de la Guerre de Succession d'Espagne. En 1709, il est nommé major-général. Pendant ce temps, il participe à toutes les grandes batailles aux pays-Bas comme Jodoigne, Audenarde, Mons et Malpaquet. Il se distingua en 1705, au siège de Huy, et en 1706 à la Bataille de Ramillies, où il est blessé. Après la guerre, en 1715, il est colonel d'un régiment à pied, en 1716 Feld-maréchal et en 1723 commandant de l'ensemble de la cavalerie impériale.

Pendant la Guerre vénéto-austro-ottomane de 1716 à 1718, il combat lors de la bataille de Temesvar et il est blessé lors de la Bataille de Peterwardein le . À l'Époque du Guerre de Succession de Pologne (1733-1738) , il est avec le maréchal de Leopold Joseph von Daun gouverneur du duché de Milan. Après l'échec de Dauns, il se replie sur le Rhin où il est tombé malade, puis à Winnental où il meurt.

BibliographieModifier

  • Christoph Eberlein: Heinrich Friedrich. Dans: Sönke Lorenz, Dieter Mertens, Volker Press (Éd.): La Maison De Wurtemberg. Un biographisches Lexikon. Kohlhammer, Stuttgart, 1997, (ISBN 3-17-013605-4), P. 238.
  • Gerhard Raff: Hie bien Wirtemberg toujours. Tome 4: La Maison de Wurtemberg, Duc Eberhard Ludwig jusqu'le Duc Carl Alexander. Avec les Lignes de Stuttgart et Winnental. Landhege, de Schwaigern 2015, (ISBN 978-3-943066-39-5), S. 550-569.
  • Sigmund Schott: Max-Emmanuel, Prince de Wurtemberg, et son Ami Charles XII, Roi de Suède. Adolph Crabe, Dijon 1839 (Basaltes).
  • (de) Paul Friedrich von Stälin, « Heinrich Friedrich », dans Allgemeine Deutsche Biographie (ADB), vol. 11, Leipzig, Duncker & Humblot, , p. 628 f

Liens externesModifier