Heinz Preussner

Heinz Preussner
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Juge du Volksgerichtshof
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 44 ans)
Nationalité
Activités
Autres informations
Parti politique

Heinz Preussner, né le à Berlin et mort en au camp soviétique de Vesow, fut un juriste de la Gestapo et un juge du Volksgerichtshof.

BiographieModifier

Après des études juridiques, Preussner devient assesseur et fonctionnaire d'État à Francfort sur l'Oder. Le , il adhère au NSDAP.

En 1933, Preussner participe à la fondation de la Gestapo du Brandebourg. En 1934, il est affecté au ministère de la justice.

En 1937, Preussner entre au Volksgerichtshof comme conseiller. De 1941 à 1945, il y siège comme juge, avec le rang de directeur de justice. En particulier, il suit dans ses déplacements une chambre itinérante, le 2e sénat du VGH, chargée de la répression visant les étrangers travaillant en Allemagne et les résistants déportés en vertu du décret Nacht und Nebel. Le président du 2e sénat est Wilhelm Crohne, les juges sont Heino von Heimburg, Hermann Stutzer, Kurt Lasch (de) (chef SA) et Hans Kleeberg (chef Hitlerjugend). L'avocat général est Gerhard Görisch.

Le , Preussner arrêté par les Soviétiques est interné au camp de concentration de Vesow, près Werneuchen (Brandebourg), où il meurt deux mois plus tard.

BibliographieModifier

  • Christoph Graf, Politische Polizei zwischen Demokratie und Diktatur, 1983, S. 375.
  • FNDIRP-UNADIF, Leçons de ténèbres, Paris, Perrin, 2004
  • FNDIRP-UNADIF, Bernard Filaire : Jusqu'au bout de la résistance, Paris, Stock, 1997